Les Raptors déplument les Hawks : un total de 23 contres pour Toronto en 2001

23 contres totalisés par une même équipe lors d’un match de saison régulière, c’est ce qu’a réussi à réaliser Toronto. La défense des Raptors a fait preuve d’une extrême solidité défensive lors d’une rencontre qu’elle a totalement maîtrisé face à Atlanta. 

Les Toronto Raptors décrochaient le 23 mars 2001 leur 37ème victoire de la saison devant leur public au Air Canada Center. Un succès facilement obtenu de 26 points face aux Atlanta Hawks : 112 à 86 La franchise canadienne rentrait dans l’histoire en devenant celle ayant réalisé le plus de contres dans un match de saison régulière : 23 tirs contrés pour 8 côté faucons. Toronto battait le record des New Jersey Nets datant du 22 décembre 1991 : 22 (dont 6 par Derrick Coleman face aux Denver Nuggets) Les Raptors devenaient à ce moment la septième franchise à comptabiliser au moins 20 contres dans une rencontre (après Philadelphie, Houston, Washington, Cleveland, New Jersey et San Antonio).

KEON CLARK CONTRE A 12 REPRISES

Sur ces 23 contres, l’ailier Keon Clark, en sortie de banc, en a réalisé 12 (5 dans le premier quart-temps et aussi dans le deuxième) pour finir la rencontre au bord d’un triple-double : 13 points et 8 rebonds. “C’est bien d’avoir ça sous la ceinture maintenant, mais tant qu’on gagne, ça n’a pas d’importance si j’ai deux contres ou 12. On s’est tous aidé les uns les autres ce soir, et c’est ce dont nous avions besoin pour gagner. C’était un travail d’équipe ce soir et nous l’avons fait en grand nombre”, soulignait Clark après le match (source : CBA Sports)

Il figura dans la longue liste des joueurs à assurer un minimum de 10 contres en saison régulière après Darryl Dawkins, Mark Eaton, Ralph Sampson, Manute Bol, Hakeem Olajuwon, Larry Nance, David Robinson, Shawn Kemp, Dikembe Mutombo, Vlade Divac, Shaquille O’Neal, Shawn Bradley ou encore Marcus Camby.

Le deuxième meilleur contreur des Raptors dans cette partie était Vince Carter. Avec 4 blocks, Vinsanity a été fantastique devant ses fans en alignant 29 points (11/14 aux tirs), 4 rebonds, 3 passes et 3 interceptions. Avec 2 contres, le meneur des Raptors Alvin Williams a fini lui avec un triple-double, son premier en carrière: 11 points, 10 rebonds et 14 passes décisives.

Quelques mois plus tard, le 7 novembre 2001, Toronto finira un autre match avec un total de 20 contres dont 7 par Hakeem Olajuwon. C’était face aux Golden State Warriors.

Le total de 23 contres par les Toronto Raptors en images

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *