Mondial 2014 : la Serbie barre la route de la finale à la France – Nicolas Batum extraordinaire

Portée par un fantastique Nicolas Batum (35 points), la performance de “Batman’ n’a pas suffi aux Bleus pour se qualifier pour la finale du Mondial 2014. Confrontée à la Serbie, la France s’inclina 90 à 85 le 12 septembre 2014.

Après une finale gagnée à l’Eurobasket en 2013, la France avait une nouvelle occasion d’en jouer une autre, cette fois-ci dans un championnat du monde et ce deux jours après leur exploit formidable contre l’Espagne en quart. Les champions d’Europe 2013 retrouvaient la Serbie qu’ils avaient croisés lors de leur deuxième match de poule. Les Bleus avaient gagnés d’un point : 74 à 73.

LE RETOUR DE LA FRANCE EN DEUXIEME MI-TEMPS GRACE A NICOLAS BATUM

Malmenés en première mi-temps (46-32) à cause d’un Milos Teodosic de feu, 18 points, les hommes de Vincent Collet ont couru après le score durant les 20 premières minutes. Les joueurs serbes ont creusé de plus en plus l’écart à 3 minutes de la mi-temps (18 points – 43 à 25).

Le repos a fait du bien aux français qui étaient revenu avec d’autres intentions en deuxième période grâce à un monstrueux Nicolas Batum (un total de 35 points à 11/17 aux tirs dont un ahurissant 8/12 à 3-points, son record de points en sélection). Après la pause, il score 25 points.

L’ancien ailier du Mans a planté près de la moitié de ses points dans le quatrième quart-temps : 17. C’est d’ailleurs dans cet ultime période que les Français ont rattrapé leur retard en signant 9 paniers réussis à 3-points, retrouvant dans le même temps alors leurs vertus défensifs. Les Français inscrivaient 39 points dans ce dernier quart-temps, soit plus que toute la première mi-temps.

Au final, les Français ont d’ailleurs shooté plus de fois à 3-points (15/33) qu’à 2-points (14/30) dans cette demi-finale perdue de 5 points. La Serbie à moins tiré à longue distance mais affichait un meilleur pourcentage dans cet exercice (8/15).

Malgré le retour des Français au score, la Serbie n’a pas lâché le morceau. Milos Teodosic, qui a été discret en attaque en deuxième mi-temps, aligna de magnifiques chiffres face aux Bleus : 24 points à 9/12 aux tirs dont un joli 5/7 à trois points, 3 rebonds et 3 passes décisives. Bien en place collectivement, la Serbie disposait de plusieurs solutions en attaque. Cinq serbes ont dépassé la barre des 10 points et plus : Bjelica (10), Markovic (11), Krstic (11), Raduljica (11) et Bogdanovic (13)

Le capitaine tricolore Boris Diaw analysait la performance collective de ses coéquipiers sur cette défaite : “Il y a forcément de la déception. On avait vraiment l’occasion de remporter ce match. On n’est pas rentré dedans de la bonne façon. On méritait pas de gagner ce match. Les Serbes l’ont mérité, ils ont joué plus dur. C’est un match perdu. On peut s’en vouloir qu’à nous-mêmes. On n’a pas su répondre présent. L’objectif c’est la médaille. Il faut que l’on reste concentré sur le prochain match de toute façon.” (Canal+ Sport) “Babac” était au four et au moulin dans cette demi avec 13 points dont 3/5 à 3-points, 10 rebonds et 5 passes.

La France devait vite se reconcentrer avec une médaille de bronze à chercher. Chose qu’elle a parfaitement réussie après une lutte acharnée face à la Lituanie : 95 à 93.

Photo (c) AFP

Les images de France-Serbie, demi-finale du Mondial 2014

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *