L’adresse catastrophique de Tim Hardaway : 0/17 aux tirs en décembre 1991

Le 27 décembre 1991, Tim Hardaway a réalisé un match abominable avec les Golden State Warriors à Minnéapolis : 0/17 aux tirs.

Si la franchise de San Francisco a obtenu sa 18ème victoire face à Minnesota 106 à 102 après prolongation, ce n’est pas grâce à la performance de son meneur de jeu.

Déjà en panne d’adresse au match précédent (27 points mais à 9/24 contre les Nuggets), “Tim Bug” n’a inscrit que 2 points, tous marqués sur lancers-francs face à Wolves. Dans le jeu, ses 17 tirs tentés ont tous fini par un échec. En 44 minutes de jeu, il repart avec un zéro pointé qui fait mal à l’égo. Transparent aux shoots, il s’est consolé avec  quand même 3 rebonds, 13 passes et 2 ballons volés. Son coéquipier Tyrone Hill est l’autre Warrior à avoir loupé tous ses shoots : 0/4. Tous les autres joueurs qui ont participé à cette rencontre ont réussi au moins un panier.

« Je vais encadrer ce box score. Je devais obtenir un record NBA d’une façon ou d’une autre. Je n’ai jamais été à zéro à aucun niveau. Que puis-je dire? », confiait Tim Hardaway après la victoire. (latimes.com) Le futur meneur du Miami Heat battait un triste record devenant le joueur ayant loupé le plus de tirs sans en marquer un. Avant lui, le pauvre Rodney Mccray était le dernier joueur à avoir loupé au moins 15 tirs sans réussite : un 0/15 enregistré le 9 novembre 1988 avec Sacramento lors d’un match face au Jazz.

Heureusement que Chris Mullin a tenu la baraque en attaque : 36 points, 7 rebonds, 2 passes, 4 interceptions et 5 contres.

Trois jours plus tard, le temps de retrouver des sensations à l’entrainement, Tim Hardaway retrouvait de la confiance en marquant 30 points à 13/21 face aux Lakers de Los Angeles. Il a réactivé le mode “guerrier”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *