Maccabi-Benetton 2003 – Tyus Edney envoie Trévise au Final Four

Ancien joueur NBA, Tyus Edney a donné la qualification au Benetton Trevise lors du dernier match de poule du Top 16 de l’Euroleague en 2003. Face au Maccabi Tel-Aviv, son tir à 3-points réussi, peu conventionnel, permet au club italien de gagner le match 84-83.

Le 10 avril 2003, au PAOK Sports Arena, à Thessalonique, en toute fin de match, le club phare israélien et celui du championnat d’Italie s’affrontaient lors de la dernière journée du Top 16. L’enjeu ? Une qualification pour le Final Four de l’Euroligue. Les 16 équipes restantes en lice étaient réparties en 4 groupes de 4.

A 8 secondes de la fin de la rencontre, les joueurs du Maccabi ont la possession et mènent 83-81. Suite à un tir raté, Trajan Langdon, prend le rebond. Il reste 3,5 secondes à jouer dans le quatrième quart-temps. L’ancien joueur des Cleveland Cavaliers dribble deux fois et trouve Tyus Edney, libre de tout marquage, derrière la ligne à 3-points. Il récupère la passe de Langdon dans les airs et enchaîne, sans autre choix possible, et sans le temps de poser un dribble, avec un tir longue distance. Il lâche le ballon à 0,4 secondes. Le cuir cogne la planche. Ficelle.

SON SEUL TIR A 3 POINT DU MATCH

Edney est aux anges après avoir vu le ballon traverser le filet. Le meneur américain lève les bras au ciel. Ses coéquipiers le poursuivent sur le terrain pour le féliciter et sautent dans tous les sens. Score final 84-83. Edney signe un des plus beaux buzzer beater dans l’histoire de l’Euroligue. Son seul tir derrière l’arc est donc ce buzzer-beater. Lui qui tournait à 16,5 points de moyenne dans cet Euroligue 2002-2003 avant ce match, a du se contenter que de 9 points (4/7 aux tirs). Il a aussi pris 5 rebonds et donné 5 passes.

Les joueurs du Benetton revenaient de loin, eux qui accusaient 11 points de retard à 4 minutes de la fin (79-68). Le Maccabi s’est relâché et a gâché cette avance. Trévise signe alors un sévère 16-4 à leur adversaire du soir sur le laps de temps.

Un supporter du Maccabi, en gros plan, n’en revenait pas de cette ultime action. Stupeur.

Le Benetton se qualifia pour le Final Four à Barcelone et terminera finaliste de l’épreuve 2002-2003 en s’inclinant face à l’équipe Blaugrana 76-65.

Le buzzer-beater de Tyus Edney

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *