Elmore Smith, un triple-double avec 17 contres – le pivot de L.A massacrait Portland dans la raquette

Basketball-reference.com a comptabilisé 1183 contres en saison régulière par Elmore Smith. Le pivot d’2m13 a été un des grands dissaudeurs des raquettes NBA dans les années 70. La preuve avec ses 17 contres quand il évoluait à Los Angeles. 

Le 12 septembre 1973, Elmore Smith quittait les Braves de Buffalo pour rejoindre les Los Angeles Lakers et remplacer le grand Wilt Chamberlain. Sa première saison avec le maillot “purple and gold” est sublime : 12,5 points, 11,2 rebonds et surtout 4,9 contres. La machine à blocks shot était activé pour le troisième choix de la draft 1971.

Et même très bien activé le 28 octobre 1973. Ce dimanche soir, au Forum d’Inglewood, en tout début de saison 73-74, Smith avait bien défendu la raquette des Lakers en contrant 17 tirs des Portland Trail Blazers, signant un record dans cette catégorie statistique en un seul match. L’interieur de L.A et de 24 ans concluait la partie avec un bien joli triple-double : 12 points, 16 rebonds et 17 contres en 48 minutes. Grâce à sa performance de dingue, les Lakers s’imposaient 111 à 98. Une victoire lors de laquelle ses coéquipiers Gail Goodrich et Jerry West ont flambé aux tirs avec respectivement 49 et 24 points.

“Je ne me rendais pas compte du nombre de contres que j’avais fait après le match quand les gens me posaient des questions à ce sujet. On ne tient pas compte de ce genre de choses”. (source : latimes.com).

Deux jours après avoir réalisé 14 contres contre Détroit, Elmore Smith a battu son record en 48 heures.

Seuls deux autres joueurs se sont rapprochés de son record dans l’histoire : Manute Bol (deux fois avec 15 contres en 1986 et 1987 avec les Bullets) et Shaquille O’Neal (15 contres avec le Magic en 1993).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *