March Madness 2017 : les filles de Notre-Dame bousculés par Perdue, match gagné après prolongation

Tête de série 1 du tournoi NCAA, les Fighting Irish de Notre-Dame ont bataillé dur pour sortir Purdue. Elles ont eu besoin d’une prolongation pour se ressaisir et remporter leur match du deuxième tour.

Ce fut dur à Lexington dans le Kentucky le 19 mars 2017, les filles de coach Muffet Mcgraw (coach de Notre-Dame depuis 1987) ont été en difficulté dans le dernier quart-temps marquant que 8 points. C’est dans cette période que les Boilermakers de Purdue infligent un 10-0 pour égaliser à 78 partout.

Les Fighting Irish ont compté sur les efforts de la paire Marine Mabrey et Arike Ogunbowale. Mabrey termine à 21 points et Ogunbowale score 18 points dont 4 dans les neuf dernières secondes du match. Le duo a pris en main l’attaque de Notre-Dame en l’absence de leur scoreuse Brianna Turner, blessé en cours de match à la cheville en première mi-temps dans la dernière minute. L’apport de Jackie Young a été précieuse : 16 points à 7/9 aux shoots, 6 rebonds et 4 passes.

Tête de série 9, Purdue n’a pas démérité et a répondu aux attaques des Fighting Irish. L’arrière Ashley Morrissette a validé un double-double malgré la maladresse aux tirs : 22 points à 7/19 et 10 passes. L’ailière Bridget Perry flirte le double-double avec 22 points et 9 rebonds.

Lors de cette March Madness 2017, Notre-Dame va tomber de haut et était pas loin de décrocher son ticket pour le Final Four. Les Fighting Irish échouent face à Stanford 76 à 75.

photo une (c) AP Photo/Robert Franklin

Le résumé du match

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page