Un Michael Jordan magique contre Orlando : 64 points à 27/49 aux tirs

Parmi la longue liste des énormes performances réalisés par Michael Jordan, il y a celle réalisée à domicile face à Orlando. Devant les 18 876 spectateurs, “Jojo” prenait feu en scorant plus de 60 points. 

En jouant 47 minutes le 16 janvier 1993, l’arrière au crane reluisant a encore prouvé qu’il était monstrueux en attaque. Dans la défense du Magic, His Airness plante 64 points lors de la défaite après prolongation des Bulls face à Orlando : 128-124. 11ème défaite de Chicago mais leur bilan reste ultra positif avec 25 victoires. Le numéro 23 de Chi-Town terminait avec 55,1 % de réussite aux tirs (27/49) et 9/11 aux lancers-francs. Il ajoute 6 rebonds et 5 interceptions. 

Avant Jordan, le dernier joueur à avoir terminé un match avec 49 shoots était George Gervin. L’ancien ailier de San Antonio avait claqué 63 points à 23/49 aux tirs face aux Jazz de New Orleans le 9 avril 1978 (défaite 153-132)

MICHAEL JORDAN : 4 MATCHS A PLUS DE 60 POINTS

Au terme de cette rencontre, Michael Jordan signait à cet instant son quatrième match en carrière à 60 points et plus après ses :

  • 61 points le 4 mars 1987 contre Détroit : 22/39 aux tirs et 17/18 aux lancers-francs
  • 61 points le 16 avril 1987 contre Atlanta : 22/38 aux tirs et 17/21 aux lancers-francs
  • 69 points le 28 mars 1990 contre Cleveland : 23/37 aux tirs et 21/23 aux lancers-francs

Michael Jordan devenait alors le deuxième joueur de l’histoire de la NBA à conclure au moins 4 matchs de saison régulière avec 60 points et plus. Le premier étant le grand Wilt Chamberlain. Quelques années plus tard, Kobe Bryant rejoint ces deux légendes à réaliser ce type de performance à 4 reprises.

Quatre jours plus tôt, ces deux mêmes équipes s’étaient affrontés sur le parquet d’Orlando. Chicago avait gagné 122-106 avec 23 points de Jordan, un peu moins en réussite à 9/22 aux shoots.

Dans cette opposition Bulls-Magic, Orlando a obtenu cette victoire grâce à son collectif : Shaquille O’Neal, rookie à l’époque, terminait avec un énorme double-double (29 points, 24 rebonds), Scott Skiles aussi (31 points, 10 rebonds), Nick Anderson (18 points, 6 rebonds), Anthony Bowie (16 points, 6 rebonds, 4 passes).

Côté Bulls, le coach Phil Jackson a pu voir que Jordan a été bien soutenu dans ce match. Scottie Pippen finit avec 17 points, 6 rebonds, 8 passes et 3 interceptions. Horace Grant, en plus de ses 12 points, a fait une moisson aux rebonds : 19 prises.

Suite à cette onzième défaite, Jordan occultait sa folle performance en attaque et voulait repartir avec un succès « Les points ne changent rien pour moi. C’est simplement de l’énergie gaspillée, en un sens, parce que nous n’avons pas terminé le match comme nous aurions dû le faire. Nous avons simplement donné le match. Nous avons assez bien joué , mais nous avons juste fait quelques actions bêtes. Quand on gaspille une avance de six points en moins d’une minute, il y a quelque chose qui cloche. Marquer 64 points ne signifie rien quand on perd. » (Chicago Tribune)

Les 64 points de Michael Jordan en images

2 pensées sur “Un Michael Jordan magique contre Orlando : 64 points à 27/49 aux tirs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *