Udonis Haslem, un ailier floridien à Chalon (2002-2003)

Entre ses années universitaires à Florida et ses multiples saisons NBA avec le Miami Heat, Udonis Haslem a fait un crochet par la France du coté de la Saône-et-Loire à Chalon lors de la saison 2002-2003. Lors de son unique passage dans le championnat de France, l’ailier aura superbement démontré devant le public chalonnais tout le talent qu’il avait ballon en main.

Ce fut donc un dépaysement total pour le natif de Miami de poser ses valises en Bourgogne-Franche-Comté à Chalon et ses plus de 130 000 habitants. Non drafté à l’issue de ses 4 ans avec l’équipe universitaire des Gators, (13,7 points et 6,4 rebonds en 130 matchs NCAA), Udonis Haslem fait partie de cet ensemble de joueurs NBA à emmagasiner de l’expérience hors du sol américain, pour tenter d’éclore en Europe aux yeux d’un autre public que sa ville natale où le basket est roi.

Manu Schmitt, coach de Chalon en 2002-2003 expliquait via un communiqué du club de l’élan Chalonnais les raisons qui l’ont conduit à recruter l’intérieur de Florida, âgé de 22 ans, à l’époque : « J’ai été très séduit par son jeu. Il n’a pas été drafté car il est un peu limite en taille pour être poste 5 en NBA, mais il a été élu meilleur pivot des non-draftés. C’est un très bon joueur au poste bas et sera complémentaire à ce titre avec Casey Calvary et Willem Laure. Il peut être l’une des révélations du championnat ».

Costaud dans la raquette, efficace au shoot, doté de qualités défensives, Haslem évolue donc pour la première fois dans un club pro au côté des américains James Scott, Corey Crowder, des français Laurent Pluvy, Stanley Jackson, Willem Laure, et du serbe Dragan Vukcevic.

12 DOUBLE-DOUBLES EN PRO A

Les dirigeants chalonnais ne s’étaient pas trompés dans leur recrutement et l’intérieur américain ne déçoit pas. Pour son premier match dans le championnat de France de Pro A, Haslem  signe un double-double contre Vichy : 13 points (5/8 aux tirs et 3/4 aux lancers-francs), 15 rebonds.  Mais Chalon repartira avec une défaite courte 77-76.

Il signera 11 double-doubles supplémentaires dont 4 de suite en Pro A bien que Chalon n’ait pas joué les premiers rôles en championnat, en étant à la peine dans la phase des matchs aller (4 victoires en 15 matchs):

DATE POINTS TIRS LANCERS-FRANCS REBONDS
PARIS 14 6/8 2/3 10
STRASBOURG 21 9/11 3/3 11
HYERES-TOULON 16 6/7 4/6 13
PAU-ORTHEZ 18 8/17 2/3 11
ROANNE 30 12/16 6/8 15
LE HAVRE 19 6/8 7/9 11
GRAVELINES 15 7/19 1/4 11
LIMOGES 15 6/13 3/5 15
LE MANS 18 6/13 6/7 14
PARIS 23 9/19 5/6 12
VICHY 19 8/15 3/3 12

Haslem signera par ailleurs un autre gros match en attaque avec 26 points (10/15 aux tirs et 6/7 aux lancers-francs), 6 rebonds et 4 passes contre Cholet lors de la 11ème journée, victoire 79-78. Suite à son énorme double-double contre Roanne il obtient 37 d’éval.

Avec 11 victoires et 19 défaites, Chalon finit 11ème du championnat. Haslem aligne presqu’un double-double de moyenne avec 16,1 points (57 % aux tirs et 71 % aux lancers-francs), 9,4 rebonds en 30 minutes de jeu.

Entre chaque match de championnat, Chalon joue l’Eurocup. Et Haslem signe des moyennes de 13,5 points et 6,5 rebonds en 10 matchs. Face au Darussafaka Istanbul, il plante 24 points (8/13 aux tirs et 8/11 aux lancers-francs), prend 4 rebonds et donne 2 passes. Il signe un double-double face à Novo Mesto (20 points à 6/11 aux tirs et 8/10 aux lancers-francs), 12 rebonds.

Après sa saison très convaincante en Pro A, Haslem tente sa chance en Summer League pour tenter d’obtenir et de signer un contrat avec une franchise NBA. Il effectue des essais avec le Miami Heat. La franchise floridienne finit par être convaincu de le recruter. Haslem fait son retour chez lui en Floride et deviendra un ailier de la NBA et portera le maillot de Miami pendant plus de 10 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *