You cannot copy content of this page

Tracy Mcgrady pulvérise et ensorcelle les Wizards : 62 points le 10 mars 2004

Tracy Mcgrady signait son record de points en carrière lors de sa troisième saison avec Orlando. “In The Zone”, T-Mac s’est défoulé contre la défense des Wizards devant le public floridien. 

Le 8 mars 2002, Tracy Mcgrady devenait le troisième joueur du Magic d’Orlando après Shaquille O’Neal et Nick Anderson à atteindre la barre des 50 points et plus. Il finit avec 50 unités face aux Washington Wizards. Il dépassait les 49 unités de Terry Catledge inscrits le 13 janvier 1990.

Quasiment deux ans plus tard, T-Mac ridiculise encore la défense des Wizards en plantant 62 points le 10 mars 2004. L’adresse aux tirs est folle : 20/37 dont 5/14 à 3-points. A 24 ans, il se signale aussi avec un 17/26 aux tirs, 10 rebonds et 5 passes. Dans ce match de mal classé entre deux équipes de la Conférence Est, Orlando s’imposa 108 à 99, la 19èe victoire en 67 matchs pour ce Magic qui vivait une saison cauchemardesque. Cette perf de Mcgrady est synonyme de rayon de soleil, lui qui s’est livré à un duel de scoreur avec Gilbert Arenas (40 points à 15/33 pour l’agent zéro).

A la mi-temps, le cousin de Vince Carter a inscrit plus de la moitié des points de son équipe : 28 sur les 49 en ne loupant que 4 tirs (11/15). Après la pause, T-Mac n’est pas déréglé au niveau du shoot et continue son festival. A la fin du troisième quart-temps, il score 24 des 32 points du Magic.

TRACY MCGRADY, MEILLEUR MARQUEUR DE LA FRANCHISE SUR UN MATCH

“Mes coéquipiers sont venus me voir et m’ont dit d’en mettre 60, puis ils m’ont dit d’en avoir 70”, déclarait McGrady en riant, après le match. J’y allais pour 70 et si j’avais fait mis lancers-francs, je les aurais eu. Mais c’était une grande soirée pour moi personnellement parce que ça a été une longue saison. La saison a été frustrante, mais cela me donnera un petit coup de pouce. » (nba.com)

Il devient alors le meilleur marqueur en un match de la franchise d’Orlando après les 53 points du Big Shaq le 20 avril 1994. C’est en marquant un lancer à 5:44 de la fin du match qu’il atteint les 60 points, battant son record précédent (52 le 21 février 2003 face à Chicago).

Par la même occasion, il est devenu le sixième joueur à aligner au minimum 60 points, 10 rebonds et 5 passes dans un match de saison régulière. Elgin Baylor, Wilt Chamberlain, Rick Barry, Michael Jordan et David Robinson ont réussi pareille performance avant lui.

Il finira la saison 2003-2004 en tant que meilleur scoreur de la Ligue avec 28 points en 67 matchs.

Les 62 points en images de Tracy Mcgrady

Une pensée sur “Tracy Mcgrady pulvérise et ensorcelle les Wizards : 62 points le 10 mars 2004

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *