Tim Duncan : le “Big Fundamental”, 3 fois MVP Finals

Tim Duncan figure parmi les plus grands basketteurs légendaires qu’ait connu la NBA depuis sa création en 1949. En 19 saisons avec les San Antonio Spurs, Dream Tim a reçu une ribambelle de distinctions individuelles en étant élu notamment à trois reprises MVP des Finales NBA : 1999, 2003 et 2005. Précisions et infographie.

Drafté en première position en 1997 par la franchise texane, Tim Duncan a connu deux ans plus tard les joutes des finales NBA. Surtout pour son premier match des finales de sa carrière, face aux Knicks (Allan Houston, Latrell Sprewell, Marcus Camby, Larry Johnson, Charlie Ward, Chris Childs mais sans Patrick Ewing, blessé), il donna le ton le 16 juin 1999. Il domina incontestablement dans la raquette les joueurs de New York. Il finit cette partie avec un double-double majestueux : 33 points (13/21 aux tirs et 7/10 aux lancers-francs), 16 rebonds, 2 passes, 2 interceptions et 2 contres.

TIM DUNCAN : MVP A 23 ANS

Au match 5 face à ces Knicks, le 25 juin 1999, au Madison Square Garden, il offrira le premier titre NBA à la franchise texane au terme d’un match étriqué remporté sur un petit score : 78-77. Tim Duncan a éclaboussé de son talent en frôlant le double-double avec 31 points (12/22 aux tirs) et 9 rebonds. Émotion palpable, le natif des îles vierges arborant un large sourire, brandissait le trophée Larry O’Brien avec son coéquipier David Robinson pour qui c’était également le premier sacre depuis ses débuts en NBA en 1989.

Après uniquement deux saisons pleines dans la Grande Ligue, “The Big Fundamental” connut  donc pour la première fois de sa carrière la joie de soulever le beau et brillant trophée NBA au coté de son coach Gregg Popovich, avec lequel il a noué une relation forte tout au long de sa carrière. A 23 ans, lors de ces NBA Finals en 1999, il est élu MVP grâce à ses splendides moyennes : 27,4 points, 14 rebonds, 2,4 passes et 2,2 contres en près de 46 minutes de jeu. 

Spurs-Knicks, match 5 : la performance de Tim Duncan en images

TIM DUNCAN : PROCHE D’UN QUADRUPLE-DOUBLE EN FINALE 2003

4 ans plus tard, en 2003, il réalise un match 1 sublime en finale NBA. Cette fois-ci contre les New Jersey Nets (Jason Kidd, Kenyon Martin, Richard Jefferson, Kerry Kittles, Dikembe Mutombo), il aligne 32 points (11/17 aux tirs et 10/14 aux lancers-francs), 20 rebonds, 6 passes et 7 contres. Les Spurs gagneront un second championnat après la victoire au match 6 le 15 juin 2003 : 88-77 . Scoreur, passeur, rebondeur, défenseur, contreur, Tim Duncan a rempli tous ses rôles ce soir-là et a frôlé le quadruple-double avec 21 points (9/19 aux tirs), 20 rebonds, 10 passes et 8 contres. 

Logiquement et mérité, il est élu MVP des Finals grâce à des moyennes statistiques sensationnelles : 24,2 points, 17 rebonds, 5,3 passes et 5,3 contres en près de 44 minutes de jeu.

« C’est un sentiment incroyable de réaliser cela à la maison. Le stress était là. On pensait vouloir finir en 4 ou 5 matchs. Etre ici, avoir l’opportunité de gagner devant nos fans et leur donner une sorte de cadeau, c’est génial pour eux et pour nous », déclarait Dream Tim après ce nouveau couronnement dans la planète NBA (nba.com)

Avec 8 tirs repoussés, Tim Duncan entra encore plus dans l’histoire en rejoignant le cercle des joueurs ayant réalisé 8 blocks dans un match des finales NBA : Bill Walton, Hakeem Olajuwon, Patrick Ewing, Shaquille O’Neal.

Il fait partie aussi de ceux qui ont remporté la même année le titre de MVP de la saison regulière et des finales NBA comme Bob Cousy, Bill Russell, Wilt Chamberlain, Kareem Abdul-Jabbar, Moses Malone, Larry Bird, Magic Johnson, Michael Jordan, Hakeem Olajuwon, Shaquille O’Neal.

Pression relâché, il dégomma des bouteilles de champagne qui coula à flot dans les vestiaires des Spurs. C’est le premier couronnement de Tony Parker et Manu Ginobili, deux joueurs excellents qui ont formé un trio avec ‘Dream Tim”.

Le presque quadruple-double de Tim Duncan lors du match 6 face aux Nets

TIM DUNCAN : PREMIER MATCH 7 EN 2005

En 2005, les Spurs jouaient leur troisième finale NBA en six ans. Au match 1 face au Détroit Pistons, San Antonio mena 1-0 grâce à un succès 84-69 à domicile. Tim Duncan a encore fait des merveilles avec 24 points, 17 rebonds, 2 passes et 2 contres.

Les deux finalistes se retrouveront ensuite à égalité 2 victoires partout. Le Game 5 était donc charnière et capital. Le 19 juin 2005, au terme de deux prolongations, Tim Duncan redonna l’avantage à son équipe dans cette cinquième avec encore un match monstrueux délivré à la maison: 3-2 Spurs, victoire 96-95. L’ailier-fort termina avec 26 points, 19 rebonds, 2 passes et 2 contres.

Détroit égalisera par la suite à 3-3. Un Game 7 se profilait. Et ça, c’est bel et bien ce parfum et ce charme même alors des finales : le titre de champion NBA se jouait sur un septième face-à-face entre ces deux finalistes, le premier auquel participait Tim Duncan dans sa carrière. Le numéro 21 des Spurs a porté littéralement son équipe sur les épaules lors de la victoire 81-74.

“The Big Fundamental”, finit avec un septième double-double de suite dans cette finale face à Détroit : 25 points (mais à 10/27 aux tirs), 11 rebonds + 3 passes et 2 contres. Grâce en majeure partie à son énorme boulot dans la raquette, il rafle un troisième titre en six ans avec San Antonio et décrocha un troisième titre de MVP. “Ce n’était pas le plus grand match, mais il y avait une période où je me suis senti vraiment bien et j’ai juste voulu avoir de l’assurance,”, confiait Duncan en fin de match(nba.com)

“Son jeu complet est si solide, fondamental, inaperçu de temps en temps. S’il n’a pas marqué des points, les gens pensent ‘Eh bien, il n’a fait rien’. Mais il était incroyable et il nous a donné de la force”, partageait Gregg Popovich pour qualifier la prestation de Duncan dans ce match 7 décisif. (nba.com)

Auréolé d’un troisième titre, Tim Duncan rejoint Michael Jordan, Magic Johnson, Shaquille O’Neal parmi les joueurs à recevoir des mains 3 fois le titre de MVP des Finals. Géantissime.

Sans doute un des meilleurs ailiers-forts “all time” de la NBA, Tim Duncan a laissé une trace indélébile dans la maison Spurs et a prouvé sa suprématie lors des grands matchs qu’il a disputés avec ce maillot texan noir et blanc. Il remportera deux autres titres NBA en 2007 et 2014.

Les images de Tim Duncan, MVP des Finals 2005

Infographie : Tim Duncan, 3x MVP Finals

TIM DUNCAN, 3 x MVP FINALS (c) B-Rise, RS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *