Steve Nash offre le Game 5 à Phoenix : un triple-double face aux Mavs en demi-finale

En 2005, Suns et Mavericks étaient à égalité parfaite (2-2) en demi-finale de conférence Ouest. Dans la cinquième manche, Steve Nash avait décidé de scintiller devant le public de Phoenix. Les spectateurs n’avaient pas été déçu de son rendement et ont assisté à la belle victoire des Suns. Précisions.  

A l’America West Arena, le 18 mai 2005, les Suns de Phoenix reprenaient l’avantage sur les Dallas Mavericks en gagnant le match 5 de cette demi-finale. La franchise de l’Arizona a pu compter sur un magistral Steve Nash. Le meneur canadien était en mode patron dans ce match crucial.

“Nashty” claquait un tout premier et énorme triple-double en post-season : 34 points dont 22 en seconde période (13/26 aux tirs dont 2/5 à 3-points et 6/6 aux lancers-francs) 13 rebonds et 12 passes en 42 minutes. Il a bien été aidé par un super Amare Stoudemire auteur de 33 points et 18 rebonds. Jim Jackson, remplaçant de Joe Johnson, dans le 5 majeur, a été efficace avec 21 points dont 15 dans le dernier quart-temps. Shawn Marion a été très bon avec 16 points et 10 rebonds. Phoenix gagnait la partie 114-108 et mena 3-2 dans la série.

STEVE NASH : EN TRIPLE-DOUBLE AVEC PHOENIX EN PLAYOFFS

A ce moment-là, Nash était devenu le quatrième joueur de l’histoire des Suns à réussir un triple-double en playoffs après Charles Barkley (2 fois en 1993), Anfernee “Penny” Hardaway (en 2000) et Jason Kidd (en 2000)

Au match 4, Nash avait déjà été éblouissant en lâchant 48 points. Mais les Suns avaient perdu 119-109.

Avery Johnson, coach de Dallas, était élogieux sur la perf du meneur “qué-naaaaa-dien” : “Il a joué comme un MVP ce soir. Nous n’avons eu aucune réponse contre lui. On a fait tout notre possible humainement. Évidemment, Nash nous a encore fait mal en première mi-temps mais il était monstrueux dans la deuxième.”Nous sommes entrés dans le match ce soir essayant de couper certains de ses angles de passes. Nous n’avons pas suivi le plan de match, et ils nous ont juste déchiquetés, déchiquetés en morceaux. Je suis tellement déçu là. » (Espn).

Chez les Mavericks, les 34 points et 10 rebonds de Dirk Nowitzki n’ont pas suffi tout comme le bon travail en sortie de banc de Jerry Stackhouse (29 points, 6 rebonds).

Au match 6, Steve Nash écœura à nouveau Dallas en frôlant le triple-double dans un match irrespirable et intense: 39 points, 9 rebonds et 12 passes. Il qualifie les Suns grâce à un deuxième succès de suite dans cette série (130-126) et envoyait ses coéquipiers jouer une finale de conférence face aux San Antonio Spurs.

En 6 matchs face à Dallas, Nash tourna à 30,3 points, 6,5 rebonds et 12 passes de moyenne.

Le triple-double de Steve Nash en images

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *