Stacey Augmon, UNLV 1990 : son double-double splendide (33 points, 11 rebonds)

Porteur du maillot de UNLV (Universite Nevada-Las Vegas), Stacey Augmon a rayonné en finale régionale Ouest de la March Madness avec un double-double géant. Sa fac élimina Loyola Marymount au terme d’un match tourné vers l’attaque (131-101). Détails.

Le 25 mars 1990, au Coliseum Arena d’Oakland, les spectateurs avaient assisté à une véritable flopée de paniers lors d’un match très plaisant entre UNLV et Loyola. Coaché par Jerry Tarkanian, l’université de UNLV avait pris ses aises en première mi-temps en inscrivant la bagatelle de 67 points contre 47 pour les Lions de Loyola dont 25 de Stacey Augmon, joueur junior. C’est le futur joueur des Atlanta Hawks d’ailleurs qui marquera le premier panier de la rencontre après 11 secondes de jeu.

Les Runnin Rebels ont shooté à 62 % dans le premier acte avant de gérer leur grosse avance en seconde mi-temps. Ils prenaient le large après 2 minutes de jeu (16-4) puis 35-17 au bout de 10. Relâchés, les Lions rugissaient dans cette finale en revenant à 4 points (43-39). Extrêmement remontés par la révolte de son adversaire, UNLV accéléra le rythme en infligeant un 22-5 dont 7 points d’Augmon avant la mi-temps (65-44).

Marquant moins en deuxième mi-temps, laissant ses partenaires shooter et déposer les ballons dans le cercle, Augmon conclut cette finale avec un total de 33 points (13/20 aux tirs et 7/7 aux lancers-francs), 11 prises aux rebonds et 6 passes en 30 minutes permettant à son équipe d’obtenir toutes compétitions confondues la 33ème victoire de la saison 1990-1991, la neuvième consécutive (131-101). En demi-finale régionale de la March Madness, il avait frôlé le double-double avec 20 points, 9 rebonds contre Ball State (victoire 69-67)

Deux autres joueurs avaient réalisé un double-double du côté de UNLV : Larry Johnson (20 points, 18 rebonds et 5 passes), Anderson Hunt (30 points, 13 passes).

Larry Johnson déclara que “personne pouvait arrêter Augmon en un contre un” (Times Staff Writer) Auteur de 21 points, 8 passes, Greg Anthony a félicité Augmon pour son travail : ” C’était immense de jouer avec lui cette année. Il a juste été super aujourd’hui. Il nous a portés” (UPI Sports Writer)

Stacey Augmon devint champion NCAA avec les Rebels en battant Duke (103-73). Il termina sa troisième saison à UNLV avec une ligne de stats complète : 14,2 points ; 6,9 rebonds ; 3,7 passes; 1,8 interception et 1,3 contre en 39 matchs.

UNLV-Loyola (Part 1)

UNLV-Loyola (Part 2)

2 pensées sur “Stacey Augmon, UNLV 1990 : son double-double splendide (33 points, 11 rebonds)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *