Spartak-CSKA 2007, le duel moscovite en demi-finale de l’Euroligue

En 2007, une des deux demi-finales de l’Euroligue opposait deux clubs de Moscou : le Spartak et le CSKA. Ces deux équipes comptaient dans leurs rangs les meilleures joueuses du basket mondial. Précisions.

A Vidnoje, en Russie, cette rencontre de haut niveau s’est terminée par la victoire du Spartak emmenée par un trio des grands soirs : l’américaine Tina Thompson (26 points, 8 rebonds et 5 passes), l’italo-argentine Diana Taurasi (20 points dont 5/11 à 3-points, 4 rebonds)  et la polonaise Agnieszka Bibrzycka (23 points à 9/15 aux tirs dont 4/7 à 3-points, 7 rebonds et 3 passes). Cette dernière plantera 16 points en deuxième mi-temps.

UN TRIO MAGIQUE THOMPSON-TAURASI-BIBRZYCKA

A elles trois, elles inscrivent 69 des 90 points du Spartak pour 76 encaissés. Bibrzycka donnera pour la première fois un avantage de plus de 10 points après un panier à 3-points réussi (62-51). Suite à ses trois paniers longue distance, le CSKA ne reviendra pas en dessous des huit points de retard.

Auteure de 10 points, 7 rebonds et 2 passes, Ilona Korstin, arrière du CSKA, avait estimé qu’il était très difficile d’arrêter ces trois joueuses. C’était trop pour nous ce soir ».

« Je suis fière de mon équipe. Nous avons bien défendu et le plus important est qu’on ait joué en équipe », déclara Natalia Hejkova, coach du Spartak.

LE CSKA DEVANT AU DEPART

Le CSKA avait pourtant pris un bon départ en menant de 7 points dans le premier quart-temps suite à un 3-point d’Amaya Valdemoro (10-3), auteure de 26 points dans l’ensemble du match à 10/17 aux tirs mais 8 balles perdues. L’espagnole a bien été épaulée par la pivot belge Ann Wauters (17 points à 5/8 aux tirs et 6/8 aux lancers-francs et 8 rebonds).

Le Spartak répondait aux attaques du CSKA avec deux tirs à 3-point de Tina Thompson, un de Taurasi derrière l’arc et un lancer d’Irina Osipova. Elle mène 20-16 après la fin du premier quart-temps puis 34-27 au cours du second. Le CSKA ne lâchait pas sous l’impulsion de Wauters et Valdemoro qui marquaient respectivement deux lay-up et deux 3-points. Le CSKA revenait à une longueur de son adversaire : 38-37.

Le Spartak accélèrait la cadence après la mi-temps dans le troisième quart-temps en distançant leurs adversaires. Le CSKA n’a pas pu compter sur un plus grand rendement de Maria Stepanova, joueuse de l’année de la FIBA Europe en 2006. Peu en forme selon son coach Igor Grudin, la géante russe s’est contentée de 9 points (4/7 aux tirs), 7 rebonds en 28 minutes. A noter qu’une française à participer à cette demi-finale. Edwige Lawson a marqué 6 points (2/7 aux tirs) et délivré 4 passes.

Le Spartak Moscou se débarrassera ensuite de Ros Casares, formation espagnole, en finale de l’Euroligue 76-62.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *