Sonics-Clippers 2003 : Rashard Lewis prend feu devant les Japonais (50 points)

Le 31 octobre 2003, la NBA décida de délocaliser deux matchs de saison régulière au Japon. Rashard Lewis en profita pour se donner en spectacle en finissant la rencontre avec 50 points au Saitama Super Arena pour les Seattle Super Sonics. Une performance réalisée lors de leur second confrontation face aux Los Angeles Clippers.

Après une première confrontation entre les Sonics et les Clippers (victoire 109-100 le 30 octobre 2003 de Seattle), les deux mêmes franchises se rencontraient à nouveau dans la même enceinte. Très clairement, ce n’était pas les deux plus grosses franchises qu’attendaient de voir les fans japonais de basket et de NBA pour ce début de saison 2003-2004. Mais ils ont pu se consoler avec le feu d’artifice offert par Rashard Lewis face à la seconde franchise de L.A (Corey Maggette, Quentin Richardson). L’ailier confirma sa progression au sein de Seattle lui qui a été drafté au second tour en 1998, en 32ème position.

18/25 AUX TIRS – 4/7 A 3-POINTS

Non passé par la case universitaire, le sniper signa en l’absence de Ray Allen (blessure à la cheville) 50 points à 18/25 aux tirs dont 4/7 derrière la ligne à 3-points et 10/13 aux lancers-francs. Il prit 8 rebonds et donna 4 passes en 37 minutes. Victoire des Sonics 124-105, la deuxième de suite face aux Clippers. Lewis marqua 26 points en première mi-temps et 24 dans la deuxième.

Coach des Clippers, Mike Dunleavy ne pouvait que reconnaître la bonne forme de Rashard Lewis : “Evidemment, ce n’était pas un bon match pour nous. Rashard Lewis a fait un match incroyable. On a essayé tardivement des prises à deux sur lui mais il était chaud et il l’est resté tout le match”. 

Le record de points en saison régulière de Lewis avant ce match était un conclut à 37 unités, lors de la saison précédente face à Washington le 12 novembre 2002. Avant lui, Wilt Chamberlain, Bob Mcadoo, Michael Jordan, Dominique Wilkins, Karl Malone, ou encore Vince Carter avaient réussi à marquer 50 points en saison régulière.

“Je me sentais courbaturé ce matin en me levant. Je ne pensais pas vraiment aux points mais plus à la façon dont on pourrait s’élever”. (Sur sa performance à 50 points). “Pour résumer, j’ai énormément travaillé dur pendant l’été. Je suis l’un des go-to-guy de l’équipe. Mon travail se résume aux bonnes prises de décisions et à ne pas prendre de mauvais tirs”, avouait Lewis après la rencontre. (espn)

Lewis achevera sa saison 2003-2004, la sixième avec Seattle avec de belles moyennes : 17,8 points ; 6,5 rebonds et 2,2 passes en 80 matchs.

Les 50 points en images de Rashard Lewis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *