Sarunas Jasikevicius : un chef d’oeuvre avec 37 points pour le Maccabi en 2004

Le shooteur lituanien Sarunas Jasikevicius a été flamboyant lors du dernier match du Top 16 de l’Euroligue de la saison 2003-2004. Avec le Maccabi Tel Aviv, il signait un match à 37 points face au Zalgiris Kaunas.

Lors la saison 2003-2004 de l’Euroligue, le Top 16 s’organisait de la manière suivante : 16 équipes étaient réparties en 4 poules de 4. Seul le premier de chaque groupe se hissait au Final Four. Parmi ces groupes, le H était marqué par un match crucial le 8 avril 2004 entre le Maccabi Tel-Aviv et le Zalgiris Kaunas d’Arvydas Sabonis lors de la dernière journée. La Nokia Arena, salle du champion d’Israël 2003 et théâtre de cette opposition, était surchauffé. En jeu, une place pour le Final Four pour une de ses deux équipes européennes du Groupe H. Avec un tel enjeu, la rencontre a tenu toutes ses promesses pour le plus grand plaisir des supporters des deux camps.

Et pour preuve, en fin de quatrième quart-temps, l’américain Derrick Sharp évitait au club lituanien de célébrer leur succès et leur qualification en marquant au buzzer un tir à 3-points : 94-94. Direction la prolongation et dans celle-ci, le Maccabi va dompter son adversaire en gagnant 13-5. Victoire 107-99. Si Sharp a réussi à maintenir en vie son équipe avec ce panier réussi à 3-points, c’est son coéquipier Sarunas Jasikevicius qui a été exceptionnel au cours de cette rencontre.

SARUNAS JASIKEVICIUS : 37 POINTS EN 29 MINUTES

Saras, le sniper du basket lituanien, a fini la rencontre avec 37 points (11/19 aux tirs dont 4/10 à 3-points et 11/12 aux lancers-francs), 3 rebonds et 2 passes, le tout en 29 minutes pour 37 d’éval. Dans le premier quart-temps, il marque 8 des 9 premiers points du Maccabi sans rater un shoot. Avec notamment 2 tirs primés à 3-points dans ce premier quart-temps, il finit celui-ci avec déjà 18 points au compteur. Dans le second quart, Sarunas Jasikevicius est pénalisé pour avoir commis sa troisième faute, rejoignant le banc et devant laisser ses partenaires sur le terrain continuer à faire les efforts.

Il sera fera expulser à quelques minutes de la fin du temps réglementaire après avoir inscrit un 3-point pour permettre à son équipe de revenir à -1 : 85-86. Ses coéquipiers ont contrôlé la situation en son absence, décrochant cette précieuse victoire qui les hissa au Final Four. La performance offensive de Sarunas Jasikevicius est exceptionnelle, loin cependant des 63 points de Joe Arlauckas avec le Real Madrid.

« Je n’ai jamais pris part à un match comme celui-ci. Si Dieu était là, il était alors en jaune évidemment (en référence à la couleur principale du Maccabi), réagissait Jasikevicius après le match (source : Usa Today). L’ancien joueur de Maryland réalisa son meilleur match d’Euroligue après ses 30 unités inscrits lors de la première phase de groupes face au Panathinaikos (10/14 aux tirs dont 7/10 à 3-points et 3/4 aux lancers-francs). Succès 91-84 contre l’équipe d’Athènes.

2004 restera une superbe année pour Jasikevicius avec un triplé fantastique avec le Maccabi : Euroligue,  championnat et Coupe d’Israel,  Pour sa première saison avec le Maccabi, l’ancien shooteur du FC Barcelone (2000-2003) score 16 points de moyenne en 21 matchs dans cette Coupe d’Europe. Ce trophée n’aurait pas été obtenu sans ce tir au buzzer de Derrick Sharp face à Kaunas. On le dira constamment : un match de basket se joue sur des détails.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *