Richard Hamilton se régalait au Madison Square Garden : 51 points en 2006

Deux jours après Noel, un homme au masque et bandeau rouge portant le numéro 32 de Détroit s’est amusé des défenseurs des Knicks : Richard Hamilton. Ses 51 points n’ont pas suffi pour son équipe qui cartonnait en ce début de saison 2006-2007 et qui repartait du Garden avec une défaite.

Le 27 décembre 2006, le public (19 763 spectateurs) du Madison Square Garden assistait à une rencontre magnifique entre Knicks et Pistons. New-York s’imposa après 3 prolongations sur le score dingue de 151 à 147, empochant leur 13ème victoire en 18 matchs.

Du côté de Détroit, Richard Hamilton a marqué les esprits en 51 minutes de jeu. L’arrière d’1m98 se sublimait en attaque avec 51 points à 19/37 aux tirs dont un tir primé à 3-points et un sans-faute aux lancers-francs : 12/12. Il inscrivait un shoot à 2:17 de la fin de la première prolongation donnant 5 points d’avance à Détroit. Dans la 2eme prolongation, il marquait les 8 premiers points des Pistons.

“C’est dur. Ce soir, nous avons eu plus d’une occasion de sceller le match et nous étions en train de faire des mouvements idiots en fin de match. Nous valons mieux que cela”, admettait Hamilton. (espn)

RICHARD HAMILTON : PLUS DE 50 POINTS AU GARDEN APRES JORDAN

“Rip” brillait dans cet écrin new-yorkais imitant Michael Jordan. Avec les Chicago Bulls, “His Airness” à 2 reprises, réussissait un match à 50 points et plus au “jardin” : 50 points le 11 novembre 1986, et 55 le 28 mars 1995. L’arrière battait son record de points marqués en un match. Le 28 novembre 2003, il plantait 44 points au Palace d’Auburn Hills face à Cleveland.

“Comme ils le disent toujours, New York est la Mecque du basket. J’ai lu toute ma vie des livres sur Michael Jordan et j’ai joué ici dans le tournoi Big East (ndlr : avec la fac du Connecticut), donc c’est toujours amusant de jouer dans la Mecque du basket.”

Hamilton devenait le cinquième joueur de l’histoire de Détroit à finir un match à 50 points et plus après George Yardley (51 le 15 janvier 1958, 52 le 4 février 1958), Dave Bing (54 le 21 février 1971), David Tripucka (56 le 29 janvier 2003) et Jerry Stackhouse (57 le 3 avril 2001).

Du côté des Knicks, Stephon Marbury a bien répondu à Richard Hamilton avec 41 points, 5 rebonds et 8 passes. Eddy Curry (33 points, 7 rebonds), Jamal Crawford (29 points, 11 passes) et Channing Frye (26 points, 7 rebonds) ont bien soutenu l’ancien meneur de Minnesota dans ce match dingue.

Les 51 points de Richard Hamilton en images

Une pensée sur “Richard Hamilton se régalait au Madison Square Garden : 51 points en 2006

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *