Rex Chapman, le “Boy Wonder” rayonnant contre les Bulls

Dans les années 90, parmi les shooteurs qui bombardait derrière la fameuse ligne arrondie blanche à 3-points, il y avait Rex Chapman. Passés par les Hornets, les Bullets, il évolua une saison au Miami Heat. C’est avec le maillot floridien qu’il a réussi quasiment un sans-faute lors d’une rencontre face aux Bulls.

Lors de la saison 1995-1996, avec Miami, Rex Chapman prenait en moyenne 9,5 tirs à 3-points. Avec au total 337 tirs lachés dans cet exercice, il en convertit 125, soit 37,1 % de réussite. Il réussit un superbe match avec un excellent pourcentage derrière l’arc. Et pas face à n”importe quel adversaire : les Chicago Bulls.

Le 23 février 1996, titulaire au poste d’arrière, il scora 39 points à 12/19 aux tirs dont 9/10 derrière la ligne à 3-points et 6/7 aux lancers-francs. Avec ses mains ultra chaudes, l’ancien joueur de Kentucky prit le temps de gober 2 rebonds, faire 3 passes et voler 2 ballons en 40 minutes. Miami finit la partie avec un joli 15/23 à 3-points, une réussite qui a complètement fui les Bulls : 5/18.

Le “Boy Wonder” avait pris feu loin du cercle devant les yeux de Michael Jordan, Scottie Pippen. Grâce à lui, le Heat remportait à domicile à la Miami Arena 113-104 sa 25ème victoire en 44 matchs joués. La franchise floridienne fut cette saison-là une des rares à battre l’exceptionnelle équipe de Chicago qui finit à cette époque avec ce scintillant bilan de 72 victoires et 10 défaites.

Rex Chapman était à un panier longue distance d’égaler le record de Brian Shaw dans l’histoire de la franchise du Miami Heat. Le 8 avril 1996, le meneur avait réussi un somptueux 10/15 à 3-points.

Chapman finira la saison 95-96 avec une moyenne de 14 points par match en 56 matchs et fera ses valises pour profiter de la chaleur de Phoenix.

Rex Chapman, 39 points, 9/10 à 3-points face aux Bulls

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *