Playoffs : Rajon Rondo, 10 triple-doubles avec les Celtics

Il a passé neuf saisons avec Boston et fait briller ses partenaires en les abreuvant de ballons. Avec les Celtics, Rajon Rondo a réalisé dix triple-doubles en playoffs avec la franchise du Massachussetts entre 2009 et 2012. Précisions.

Deux ans à progresser à Kentucky, Rajon Rondo atterrit rapidement à Boston en 2006 après avoir été drafté cette année-là par Phoenix en 21ème position. Plus de trois ans après son arrivée, le meneur se montrera étincelant en playoffs avec la tunique verte et blanche historique tout comme lors des matchs de saison régulière avec 92 match disputés en playoffs avec Boston. Et ça démarre lors des playoffs 2009.

2009 : DEUX TRIPLE-DOUBLES AU PREMIER TOUR

Le meneur de jeu de Boston réalise le 20 avril 2009 son tout premier triple-double en playoffs face aux Chicago Bulls au premier tour. Une série folle entre les deux équipes marqués par plusieurs prolongations. Au TD Garden, Rondo finit le match 2 avec 19 points, 12 rebonds et 16 passes. Victoire 118-115. 6 jours plus tard, il en claque un second lors de la défaite 121-118 au match 4: 25 points, 11 rebonds, 11 passes.

Le triple-double au Game 2 face aux Bulls

6 JUIN 2009 : 3eme TRIPLE-DOUBLE EN DEMI-FINALE

Ce soir-là, il inscrit 15 points, prend 11 rebonds et délivre 18 passes lors du match 2 de la demi-finale de conférence contre Orlando au TD Garden. A la mi-temps, il avait déjà à son compteur 12 passes sans le moindre ballon perdu.

9 MAI 2010 : LA GROSSE PERF EN DEMI-FINALE FACE AUX CAVS

Pour son neuvième match des playoffs 2010, lors du Game 4 de la demi-finale de conférence face à Cleveland, Rondo, malgré des déchets aux tirs (9/21), réussit à martyriser la défense des Cavaliers de Lebron James : 29 points, 18 rebonds et 13 passes en 47 minutes, devenant le meilleur scoreur, rebondeur et passeur des Celtics sur cette rencontre. Victoire 97-87 au TD Garden. Il signe un quatrième triple-double en playoffs et pas des moindres de folie. Doc Rivers a expliqué que son meneur avait été absolument sensationnel ce soir.

Rondo devient le troisième joueur dans l’histoire des playoffs à cet instant à compiler au moins 29 points, 18 rebonds et 13 passes. Avant lui, Oscar Robertson (32 points, 19 rebonds et 13 passes en 1963) et Wilt Chamberlain (29 points, 36 rebonds et 13 passes en 1967), avaient réalisé de telles performances en post-season. De plus, avec ce quatrième triple-double en playoffs, Rondo devient le second meilleur joueur de Boston  à réaliser ce type de performance après la saison régulière derrière Larry Bird (10 triple-doubles à son actif).

L’énorme performance de Rajon Rondo face aux Cavs en intégralité

6 JUIN 2010 : BOSTON EGALISE A 1-1 EN FINALE NBA

Un mois plus tard, il enregistre un autre triple-double, cette fois en finale NBA contre les Los Angeles Lakers de Kobe Bryant. Lors du deuxième acte entre les deux finalistes, Rondo participe grandement à l’égalisation des C’s : 19 points, 12 rebonds et 10 passes. Après la rencontre, Rondo était lucide sur sa performance : «  c’est mieux de finir avec un triple-double, lors d’une victoire. C’est surtout ça. Ca serait inutile d’en faire un et perdre le match ».

Le triple-double au Game 2 face aux Lakers

22 AVRIL 2011 : SIXIEME TRIPLE-DOUBLE, RECORD DE PASSES 

Rondo donne le tournis à la défense des Knicks au Madison Square Garden. Impliqué dans les 23 des 34 points isncrits dans le troisième quart-temps des Celtics, il finit avec une ligne de stats fabuleuse : 15 points, 11 rebonds et 20 passes. Victoire sans soucis de Boston 113-96 lors du Game 3 face à New-York. Le meneur bat son record de passes dans un match de playoffs.

Coach des Knicks à cette époque, Mike d’Antoni avait largement reconnu l’excellent match réalisé par Rondo : « il a contrôlé le match, son équipe. Quand vous avez Paul Pierce et Ray Allen qui mettent des paniers comme ce soir (38 et 32 points respectivement), vous savez d’où viennent les passes ». (source: nytimes.com)

Rajon Rondo en triple-double lors du Game 3 face aux Knicks en 2011 (c) New York Times
4 MAI 2012 : GAME 3 VS HAWKS, RONDO DETERMINANT 

Ce jour-là, Rondo sort du bourbier les Celtics après prolongation. Au forceps, Boston ramasse le Game 3 au premier tour contre Atlanta (90-84). Double R signe 17 points, 14 rebonds et 12 passes. Il réussit aussi 4 interceptions. Historique pour un joueur dans les phases finales NBA. Boston a eu de la chance de pouvoir compter sur son jeune meneur, privé de match 2, en raison d’une altercation avec un arbitre lors du Game 1.

12 MAI 2012 : MATCH IRRESPIRABLE, DEMI-FINALE FACE AUX SIXERS

Au terme d’une première manche étriqué contre Philadelphie, les Celtics se sont employés pour glaner un succès au TD Garden en demi-finale de conférence Est, 92-91. Rondo rassure ses coéquipiers avec son huitième triple-double en playoffs : 13 points, 12 rebonds et surtout 17 passes. Dans le dernier quart-temps, il aligne 6 points, 4 rebonds et 5 passes à un moment où les Celtics se sont remis dans de bon rails. Les hommes de Doc Rivers ont infligé un 23-7 aux Sixers.

Doug Collins a félicité Rondo pour son match : « C’est un joueur fantastique. Il l’est vraiment. Il prend le ballon partout où il veut le prendre sur le terrain » (espn).

Le triple-double de Rondo contre les Sixers au Game 1

26 MAI 2012 : RONDO QUALIFIE LES CELTICS

14 jours après, Sixers et Celtics sont à 3 victoires partout dans cette finale à l’Est. Rondo s’illustre à nouveau avec un triple-double. 18 points dont 11 dans le quatrième quart-temps, 10 rebonds et 10 passes. Succès 85-75 des Celtics qui s’envolent vers la finale de conférence. Rondo enregistre son neuvième triple-double en playoffs. Magistral. Doug Collins assure que Boston a de la chance de compter dans son effectif d’un joueur talentueux qui porte le numéro 9 : « je ne vois pas les Celtics comme un Big Three, je les vois comme 4 champions. Si vous excluez Rondo, c’est que vous faites une énorme erreur ».(espn)

Jrue Holiday estime que Rondo a porté son équipe sur son dos. Au moment d’inscrire ses deux lancers, le public de Boston scande des « MVP, MVP » au meneur des Celtics. Avantage C’s 80-70 à 1mn44 de la fin du match. Boston retrouve ensuite Miami en finale de conférence 2012, pour la revanche de 2011.

Rajon Rondo en triple-double lors du Game 7 face aux Sixers en 2012 (c) Getty
9 JUIN 2012 : DIXIEME TRIPLE-DOUBLE EN VAIN, 2 TD LORS DE GAME 7

A l’American Airlines Arena, sur un Game 7 crucial, Miami va anéantir les espoirs d’une nouvelle finale NBA en remportant la rencontre décisive 101-88. Rondo signe son dixième triple-double en carrière lors de la phase des playoffs : 22 points, 10 rebonds et 14 passes en 43 minutes. C’est son deuxième triple-double lors d’un Game 7 après celui réalisé face aux Sixers en demi-finale de conférence Est. Une première dans l’histoire NBA.

Avec un total de 10 triple-doubles lors des playoffs, c’est ainsi la preuve que Rondo, jeune joueur parmi le roster des C’s, peut s’occuper de tout sur un terrain et qu’il a trouvé sa placé auprès de Kevin Garnett, Paul Pierce et Ray Allen à Boston.

Une pensée sur “Playoffs : Rajon Rondo, 10 triple-doubles avec les Celtics

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *