Playoffs 2014 : Damian Lillard achevait les Rockets au buzzer, le 3-point de la qualification

(c) Craig Mitchelldyer-USA TODAY Sports

Damian Lillard est devenu le héros du Moda Center grâce à un 3-point au buzzer lors du match 6 face aux Rockets. Qualifiant Portland pour les demi-finales, le meneur mettait fin à la saison de Houston. 

Le 2 mai 2014, à 0,9 seconde de la fin du match, les Blazers sont menés 98 à 96. La dernière possession de la partie appartenait à “Rip City”. Nicolas Batum fit la remise en jeu et donnait le ballon à Lillard. “Dame” profitait de l’écran de Lamarcus Aldridge pour battre de vitesse son défenseur Chandler Parsons avant de prendre le cuir.

A la captation du ballon, il s’élevait pour armer à 3-points. La balle ne touchait par l’arceau et transperçait le filet. Belle filoche. “It’s over”. Le meneur devait supporter tout le poids de ses coéquipiers venus le féliciter. Les fans des Blazers pouvaient exulter, s’embraser et fêter la qualification. Victoire 99 à 98 des Trail Blazers.

Damian Lillard – le 3-point, Game 6 (c) Craig Mitchelldyer-USA TODAY Sports

“Big Game Dame” terminait le Game 6 avec 25 points à 8/14 aux tirs dont 6/10 à 3-points et 3/3 aux lancers-francs. Il ajoute 6 rebonds, 3 passes et 3 interceptions. Son sixième tir longue distance est synonyme de qualification pour les demi-finales dans cette dernière action de ce match. “C’est définitivement le plus gros shoot de ma vie. De loin”, disait tout sourire Damian Lillard après match (Espn). Lamarcus Aldridge a été énorme avec 30 points et 13 rebonds.

Il est devenu le premier joueur à faire gagner son équipe au buzzer sur un 3-points depuis John Stockton en 1997. Le meilleur passeur de Utah avait éliminé aussi les Houston Rockets à longue distance lors du match 7 en finale de conférence Ouest.

En quatre confrontations en playoffs à ce moment-là, c’est la première fois que Portland éliminait Houston après trois échecs au premier tour (3-1 en 1987, 3-1 en 1994 et 4-2 en 2009). La franchise de l’Oregon se hissait en demi-finale pour la première fois depuis la campagne de playoffs en 2000, année où elle se fait sortir en finale de conférence face au futur champion : les Lakers de Los Angeles.

Du côté de Houston, les joueurs étaient prêts pour repartir à la maison en fusée et jouer au Game 7. Mais les performances combinées de James Harden (34 points, 4 rebonds, 6 passes et 4 interceptions) et Dwight Howard (26 points, 11 rebonds) n’auront pas suffi.

Sur cette série, Damian Lillard tourna 25,5 points, 6,5 rebonds et 6,7 passes et 48,9 % à 3-points (23/47).

Le 3-point au buzzer de Damian Lillard en images

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *