Playoffs 2011 : Dirk Nowitzki, 48 points, pulvérise le Thunder

Lors de la première manche de la finale de conférence Ouest contre Oklahoma City, les Dallas Mavericks l’ont emporté grâce à un excellentissime Dirk Nowitzki. L’ailier allemand score 48 points. Précisions.

A l’American Airlines Center, le 17 mai 2011, le shooteur allemand a brille de milles feux et a démarré sur les chapeaux de roue cette finale. Les Mavs gagnent 121-112. Dirk Nowitzki a marqué plus d’un tiers des points de son équipe. Le Wunderkid finit avec un total de 48 points à 12/15 aux tirs et surtout il aura mis les pieds 24 fois sur la ligne des lancers-francs. A chaque tentative, il n’en ratera aucun. Un 100 % de réussite rarissime dans un match de playoff. Avec seulement trois tirs ratés, sa ligne de stats dans cette partie est complète : 6 rebonds, 4 passes et 4 contres en 41 minutes de jeu. Au cours du match, il marque 10 de ses 11 premiers tirs.

Dirk Nowitzki n’était qu’à deux points d’égaler son record de points en playoffs. Le 1er juin 2006, il plante 50 points au Game 5 de la finale de conférence Ouest face à Phoenix (14/26 aux tirs dont 5/6 à 3-points et 17/18 aux lancers-francs sans omettre ses 12 rebonds).

DIRK NOWITZKI : PLUS GRAND NOMBRE DE LANCERS REUSSIS EN PLAYOFFS

Nowitzki plante 17 points dans le troisième quart-temps dont 13 sur la ligne des lancers-francs. Efficace sur la ligne des lancers, il n’inscrit aucun panier à 3-points et n’a tenté à aucun moment de cette partie un tir longue distance. Surprenant quand on sait que l’identité de jeu du Nowitzki est le 3-point. Sans shoots longue distance, sa performance fut exceptionnelle. A part l’enfermer dans les vestiaires de Dallas, la défense du Thunder n’a pas trouvé les moyens de le stopper : ni Kevin Durant, ni Serge Ibaka, ni James Harden, ni Kendrick Perkins ou Nick Collison.

“Je comptais vraiment shooter très tôt et j’étais capable d’être dans le rythme après mes premiers tirs. J’ai continué à attaquer et mes coéquipiers ont continué à me nourrir et me nourrir (de ballons). Je suis arrivé à prendre l’avantage sur certains joueurs plus petits”, analysait le Wunderkid après la rencontre. (Espn)

La dernière fois que le neuvième joueur choisi de la draft 1998 a tiré 24 fois aux lancers-francs en playoff, c’était le 13 mai 2006. Face à San Antonio, Dirk Nowitzki a réussi un 21/24 au match 3 de la demi-finale de conférence Ouest où il finit avec 27 points et 15 rebonds. Il dépasse Michael Jordan au nombre du plus grand nombre de lancers réussis en playoffs. MJ en avait rentré 23 (sur 28) face aux Knicks le 14 mai 1989 en demi-finale de conférence.

Si l’on creuse un peu plus loin, le premier joueur à avoir signer un 100 % de réussite aux lancers-francs en n’en tirant au moins 20 était Paul Pierce. “The Truth” avait marqué ses 21 lancers sans en rater un face aux Indiana Pacers le 19 avril 2003 au premier tour. (40 points au total). Le 9 juin 2000, au Game 2 des finales NBA, Shaquille O’Neal a fini la rencontre face aux Indiana Pacers avec un 18/39 devenant ainsi le joueur ayant le plus tiré de lancers en playoffs. (40 points à la fin du match).

Dans ce premier face à face entre les deux équipes, Dirk Nowitzki s’était livré à un superbe duel face à Kevin Durant. KD a été le meilleur joueur du Thunder finissant avec de belles statistiques malgré ce revers : 40 points (10/18 aux tirs et 18/19 aux lancers-francs), 8 rebonds et 5 passes.

Nowitzki a pu compter sur deux coéquipiers du banc qui l’ont bien accompagné en attaque : Jason Terry (24 points à 8/16 aux tirs), J.J Baréa (21 points à 8/12 aux tirs).

Les 48 points en images de Dirk Nowitzki

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *