Playoffs 2011: Derrick Rose, 44 points, désosse les Hawks

Virevoltant meneur de Chicago, Derrick Rose a causé beaucoup de dégâts dans la défense des Atlanta Hawks. Lors du Game 3 de la demi-finale de conférence Est, il a fini la rencontre avec 44 points permettant aux Bulls de mener 2-1 dans la série. Précisions.

Le 6 mai 2011, à la Philips Arena, D-Rose a été intenable et époustouflant, portant sur ses épaules son équipe dans ce match important à seulement 22 ans. Pour son 20ème match de playoff, il rend une feuille de statistiques magnifique : 44 points à 16/27 aux tirs dont 4/7 à 3-points et 8/9 aux lancers-francs. Il ajoute 5 rebonds et 7 passes. Il figure parmi les arrières-meneurs, en playoffs à réussir à finir un match avec au moins 40 points, 5 rebonds et 5 passes : Jerry West, JoJo White, Terry Porter, Kevin Johnson, Nick Van Exel, Steve Nash, Tony Parker. Chicago domine Atlanta de 17 points (99-82).

DERRICK ROSE : 17 POINTS SUR 29, PREMIER QUART-TEMPS

Rose bat son record de points dans un match de post-season. Les quelques fans des Bulls qui ont fait le déplacement à Atlanta ont scandé des “MVP MVP” à l’encontre du numéro 1 de draft en 2008 lors qu’il a réussi deux paniers successifs à longue distance. Les Bulls à ce moment-là menaient 91-75 et 94-75. Il s’est montré très en jambes dès le début du match inscrivant 17 des 29 points de son équipe à la fin du premier quart-temps.

“Il fallait juste attaquer pendant tout le match. C’était tout le procédé auquel je pensais”, commentait Derrick Rose à la fin du match. (Espn).  Pas loin de marquer près de la moitié des points en attaque, D-Rose a vu les autres paniers inscrits  par des joueurs du banc : Taj Gibson s’offre une double-double (13 points, 11 rebonds), Kyle Korver met 11 points.

Jeff Teague, 21 points, meneur des Hawks, n’a pas trouvé la solution pour ralentir Rose comme il le soulignait “C’est dur de défendre de toute façon. Mais quand son jump shot rentre…, c’est le MVP. Coach d’Atlanta, Larry Drew n’a pas maché ses mots suite à cette défaite : “Ils nous complètement défoncés”. 

Coaché par Tom Thibodeau, Chicago obtiendra son ticket pour la finale de la conférence Est en éliminant ces Hawks (4-2). Derrick Rose a été le grand artisan de cette qualification tournant à des moyennes de 29,8 points, 4,3 rebonds et 9,8 passes. 

Les 44 points de Derrick Rose en images

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *