Playoffs 2008 : Kobe Bryant, 49 points et 10 passes

Au premier tour des playoffs de la conférence Ouest, en 2008, Kobe Bryant a pris les commandes de la deuxième manche entre Lakers et Nuggets. Le Black Mamba n’a pas hésité à faire souffrir la défense de Denver en alignant 49 points. Précisions de cette performance invraisemblable du scoreur de L.A.

Au Staples Center, les Lakers ont aligné une deuxième victoire de suite grâce à sa victoire 122-107 le 23 avril 2008. Option numéro 1, Kobe Bryant a brillé avec 49 unités à 18/27 aux tirs dont 5/9 à 3-points et 8/9 aux lancers-francs. Il ajoute dans sa besace 4 rebonds et 10 passes. Et repart avec un bien beau double-double. KB24 plante 19 points en l’espace de 4:31 au cours du quatrième quart-temps. A 5:19 de la fin du 4e QT, il donne 14 points d’avance aux Lakers sur une passe de Sasha Vujacic (108-94). Auparavant, dans le premier quart, dans les 4:30 restantes à jouer de cette période, il inscrit 16 de ses 20 points. La main était bel et bien chaude.

Kobe Bryant commentait après match son énorme travail au scoring: “Je ne réalise pas. Vous rentrez juste dans un de ces rythmes. Mes coéquipiers me cherchaient, c’est comme si le ballon vous trouvait”. (nba.com)

Auteur de 31 points et 6 passes, le meneur de Denver Allen Iverson n’a pu que reconnaître à quel point le numéro 24 des Lakers était redoutable face au panier : “Ce soir, vous auriez pu mettre 10 gars sur le terrain et probablement on aurait pas été capable de le stopper” (nba.com)

Cette partie a été marquée par le trashtalking entre le champion NBA et Kenyon Martin. Lamar Odom était dithyrambique a l’égard de Kobe Bryant et revenait sur cet épisode : “C’est l’un de ses joueurs que vous ne voulez pas vraiment rendre fou. Il peut mettre des tirs de n’importe où même s’il y a des joueurs sur lui. J’étais surpris que Martin lui parle”. (nba.com)

A 2:22 de la fin du match, Bryant sort sous une énorme ovation du public du Staples Center qui scande des “MVP, MVP” (18 997 spectateurs présents). Il est remplacé par un autre “Kobe” Coby Karl qui n’est autre le fils de George Karl, coach de Denver Nuggets. Dans l’histoire, c’est la première fois qu’un joueur évolue face à son père qui coache l’équipe de l’autre camp.

Pau Gasol (18 points, 10 rebonds), Luke Walton (17 points, 7 rebonds et 5 passes en sortie de banc) ont bien accompagné Kobe Bryant pour gagner ce Game 2.

Les Lakers ont sweepe les Nuggets avec un exceptionnel Kobe qui tournera dans cette série à 33,5 points, 5,3 rebonds, 6,3 rebonds, 1,5 interception et 1,5 contre

Les 49 points de Kobe Bryant en images

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *