Playoffs 2006 : Boris Diaw transformé en scoreur, 34 points en demi-finale de conf

Boris Diaw a illuminé l’attaque de Phoenix au match 1 de la finale de conférence Ouest en 2006. L’ailier français, face aux Mavericks de Dallas, avait totalisé 34 points. Détails.

Le 19 avril 2005, après deux saisons passées aux Atlanta Hawks, Boris Diaw avait transféré aux Phoenix Suns en échange de Joe Johnson. Avec la franchise de l’Arizona, l’ex-ailier de Pau-Orthez a vécu une bonne première saison. Les Suns ont fini avec troisième meilleur bilan de la Conférence Ouest : 54 victoires et 28 défaites.

En lui accordant toute sa confiance, Diaw l’a bien rendu aux Suns. Ses stats de saison régulière en 2005-2006 sont bonnes: 13,3 points, 6,9 rebonds et 6,2 passes en 81 matchs dont 70 entamés en tant que titulaire. Il recevra le titre de Most Improved Player cette saison-là (mérité quand on sait qu’il avait aligné 4,8 points, 2,6 rebonds et 2,3 passes avec Atlanta en 2004-2005). Les Suns s’étaient qualifiés pour les playoffs 2006, une post-season à laquelle a participé Boris Diaw pour la première fois de sa carrière outre-Atlantique.

ETINCELANT BORIS DIAW POUR SON 15EME MATCH DE PLAYOFFS

Et Babac se souviendra pleinement de son quinzième match joué en playoffs. Il s’agissait de son premier match en finale de Conférence Ouest face aux Dallas Mavericks, disputée le 24 mai 2006. Sur le terrain des Mavs à l’American Airlines Arena, les Suns avaient remporté ce Game 1 sur le score de 121 à 118 grâce notamment aux 34 points de Diaw (13/23 aux tirs et 8/10 aux lancers-francs). Il complète sa ligne de stats avec 6 rebonds et 2 passes. L’accro au café rejoignait le vestiaire à la mi-temps avec 11 points marqués. Diaw en rajoutait 13 à la fin du troisième quart-temps et 10 dans les 10 dernières minutes de cette rencontre.

Il bat son record de points en playoffs : 25. Il les avait inscrit au premier tour face aux Lakers au match 5 (lors de la victoire 114 à 97 où il flirte avec le triple-double : 10 rebonds, 9 passes).

UN SHOOT DÉCISIF A 5 SECONDES DE LA FIN DU GAME 1

Boris Diaw au panier lors du Game 1 Phoenix-Dallas (c) Getty

A 3:43 de la fin du match, les Suns comptaient jusqu’à 9 points de retard : 114-105. Phoenix effaçait celui-ci en recollant à -1 : 118-117. Avec moins de 5 secondes à jouer, Diaw inscrivait un shoot à deux points pour faire passer son équipe devant : 119-118. Précisément, Tim Thomas effectua la remise en jeu et passa le cuir dans les mains du français. Se retrouvant face à Jerry Stackhouse, l’ex-palois dribbla dans la peinture, se retourna ligne de fond, puis effaça son défenseur d’une petite feinte pour réussir son tir en toute facilité à deux mètres.

« Il était prévu que je récupère la balle sur la remise en jeu et que, dos au panier, je serve Nash. Mais j’ai vu l’ouverture et j’ai tenté ma chance », confiait le jeune ailier de 24 ans à ce moment-là (source : eurosport). Tim Thomas donnera trois points d’avance pour assurer le succès de Phoenix en réussissant deux lancers. Score final 121-118.

Meilleur marqueur du match, Diaw avait bien été épaulé par deux de ses coéquipiers qui ont fini chacun avec un double-double : Steve Nash (27 points et 16 passes) et Shawn Marion (24 points, 13 rebonds). En face, Dallas avait pu s’appuyer sur sa shooteur allemand Dirk Nowitzki (25 points, 19 rebonds), et l’arrière Devin Harris (30 points, 5 interceptions).

Malgré cette victoire au match 1, Phoenix perdra la finale de conférence en s’inclinant 4-2 avec un Boris Diaw étincelant dans le match 6 lors de la défaite sur le parquet des Suns à l’America West Arena (102-93) : 30 points à 11/16 aux tirs et 8/10 aux lancers-francs, et 11 rebonds. Il tourna dans cette finale à 24,1 points, 8,5 rebonds et 3,2 passes. 

Elu Most Improved Player en 2005-2006, “Bobo” acheva ses premiers playoffs NBA en carrière avec des moyennes de 18,7 points, 6,7 rebonds et 5,2 passes en 20 rencontres. Phoenix ne s’était pas trompé en décidant de recruter Babac à l’intersaison 2005.

Une pensée sur “Playoffs 2006 : Boris Diaw transformé en scoreur, 34 points en demi-finale de conf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *