Playoffs 2004 : le match 5 fou gagné par les Nets sur le parquet de Détroit

Lors des playoffs 2004, la cinquième manche entre les Nets et les Pistons a été extraordinaire à suivre. Après 48 minutes de jeu, les deux équipes s’étaient départagées après trois prolongations. Précisions.

Les Nets de New Jersey (numéro 2 de l’Est) de Lawrence Frank avaient réalisé une excellente opération le 14 mai 2004 en battant pour la troisième fois les Détroit Pistons (numéro 3 de l’Est) lors du match 5 de cette demi-finale de conférence Est. La victoire a été obtenu au bout de la nuit après trois prolongations au Palace d’Auburn Hills : 127 à 120. C’était la première fois depuis le match 5 en 1993 entre Chicago et Phoenix que la NBA n’avait plus connu en playoffs un match à plus de 3 “overtime”.

NETS-PISTONS : UN GROS SCORE

Alors que les deux équipes n’avaient jamais dépasse les plus de 95 points marqués, lors de cette manche 5, ils avaient fait péter les compteurs et pleuvoir les shoots. Ce match 5 est assurément l’antithèse des 4 premiers matchs de la série. Détroit a gagné les matchs 1 et 2 avec 37 points d’écart sur le cumul de ces rencontres. Les Nets alignaient deux victoires de suite sur les matchs 3 et 4 avec 33 points d’écart sur le cumul de ces rencontres. New Jersey remportaient donc un troisième succès de rang.

Ces trois prolongations auraient pu ne pas se produire si le tir très très longue distance à 13 mètres de Chauncey Billups depuis le milieu de terrain n’avait pas fini sa course dans les filets de l’arceau. Le 3-point du meneur de Détroit a permis d’égaliser à 85-85  à la fin du temps réglementaire et de réveiller le public du “Palace”. Les deux teams devaient rapidement se reconcentrer dans ce match bascule de la série.

NETS : LA SURPRISE BRIAN SCALABRINE

Et dans ce match de dingue, il y a toujours un facteur x inattendu qui sort du banc et qui fout des paniers. Qui aurait pu miser alors sur les 17 points à 4/4 derrière l’arc de cercle de Brian ‘brillant Brie-Yann” Scalabrine, 25 ans ? Dans la troisième prolongation, l’ailier à la chevelure rousse inscrit son quatrième panier à 3 pour donner quatre points d’avance aux Nets à 42 secondes de la fin: 122 à 118. A 27 secondes de la fin, après avoir loupé un lancer, il marque le deuxième (123-118). L’ailier au peu de temps de jeu n’avait que cumuler 6 points lors des matchs 1 à 4, soit plus du triple en un match. Beau souvenir pour Scalabrine qui a fait le match de sa carrière en finissant à 6/7 aux tirs et 3 rebonds en 23 minutes (voir vidéo en fin d’article).

“Je ne suis pas surpris, les joueurs de basket-ball croient toujours en eux-mêmes. C’était formidable de particper à ce match incroyable comme celui-ci. Chaque fois que nous allions sur un prolongation, on avait l’impression qu’il y en avait six , je me disais “Génial! Je peux jouer cinq minutes de plus.” confiait Scalabrine après son très bon match (Espn)

New Jersey avait tenu sa victoire en fin de troisième “prolong” grâce aussi à Richard Jefferson aux lancers-francs. L’ailier à la calvitie a été très précieux pour les Nets assurant avec 31 points (8/15 aux tirs dont 2/5 à 3-points et 13/18 aux lancers-francs), 11 rebonds, 4 passes. Il finit co-meilleur marqueur de la partie avec Chauncey Billups (31 pions donc mais à 9/29 aux tirs dont 3/11 à 3-points). “Mr Big Shot” a frôlé le triple-double avec 10 rebonds et 8 passes.

Coté Nets, Kenyon Martin sorti pour 6 fautes a fait le taf en alignant 22 points et 9 rebonds. Jason Kidd, très maladroit aux tirs (4/14 et 16 points) a compensé dans les autres secteurs du jeu : 6 rebonds, 8 passes, 3 interceptions et 2 contres en 57 minutes. Kerry Kittles a été top avec 20 points, 11 rebonds et 5 passes. En sortie de banc lui aussi, Lucious Harris a marqué 12 points et ça ça mange pas de pain.

Côté Pistons, outre Billups, avec aussi tant de points marqués, des joueurs ont brillé : Ben Wallace (16 points, 11 rebonds, 3 contres), Rasheed Wallace (18 points, 10 rebonds), Tayshaun Prince (18 points, 8 rebonds), Richard Hamilton (11 points, 11 passes), Corliss Williamson (14 points, 3 rebonds), Mike James (10 points, 2 rebonds).

La série s’est conclue en 7 matchs avec une dernière victoire de Détroit à domicile qui s’était qualifié pour la finale de conférence et jouer Indiana.

Le match 5 New Jersey-Détroit en images

Les 17 points de Brian Scalabrine en images

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *