Playoffs 2003 : les stats de malade de Tim Duncan face aux Mavericks, 34 points – 24 rebonds

Tim Duncan a été extraordinaire lors de la troisième manche en finale de conférence Ouest face à Dallas. Dans ce derby texan, “Dream Tim” a détruit la défense des Mavericks. 

A l’American Airlines Center de Dallas, le 23 mai 2003, Tim Duncan a réalisé une performance au plus que parfait. Il a régné de main de maître lors du match 3 de cette finale face aux Mavericks. Le numéro 1 de draft en 1997 a terminé avec une ligne de stats monstrueuse : 34 points, 24 rebonds, 6 passes, 2 interceptions et 6 contres. Et que dire de son adresse face au cercle : 12/19 aux tirs et 10/14 aux lancers-francs.

L’ailier est devenu le quatrième joueur de l’histoire à finir un match de playoff avec au moins 30 points, 20 rebonds et 5 contres. Kareem Abdul-Jabbar, Hakeem Olajuwon et Shaquille O’Neal l’avaient fait avant lui.

Dans ce match 6, les Spurs menaient pour la première fois dans cette série 2-1 grâce à un deuxième succès de rang : 96 à 83. Duncan a bien été épaulé par Tony Parker dans cette rencontre au cours de laquelle les hommes de Gregg Popovich ont accéléré la cadence en deuxième période.

TIM DUNCAN : DUO GAGNANT AVEC TONY PARKER

Le meneur français s’est montré efficace après la pause en scorant 7 de 15 points de San Antonio lors du run 15-2 après avoir été mené de 10 points : 54-44 (avec 9:22 à jouer dans le troisième quart-temps). TP a pris le meilleur sur  le meneur canadien Steve Nash avec un 8/11 dans ce troisième quart que San Antonio a gagné 31 à 20. Parker redonnait l’avantage à son équipe sur un tir de 5 mètres sur une passe de Duncan : à 59-56. TP finissait avec 29 points (13/23 aux tirs), 8 rebonds, 3 passes

« Je voulais simplement m’assurer d’être plus agressif en seconde période. Quand on joue avec Timmy, c’est facile. Il y a beaucoup de tirs ouverts parce qu’il attire les prises à deux et qu’il est tellement dominant. » (nba.com)

Dallas a été étouffé par l’attaque des Spurs. En deuxième mi-temps, San Antonio a marqué 58 points pour 37 encaissés, soit un différentiel de 21 points. Tout le 5 majeur de Dallas a au moins marqué minimum 10 points.

La série s’était achevée par la qualification des Spurs : 4-2. Tim Duncan a assuré avec des moyennes fantastiques : 28 points (à 56,9 % de réussite aux shoots), 16,7 rebonds, 5,8 passes et 3 contres.

Les 34 points et 24 rebonds de Tim Duncan en images

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *