Playoffs 2001 : l’incroyable nouvelle perf d’Allen Iverson face aux Raptors : 52 points au Game 5

Au First Union Center, Allen Iverson a une nouvelle fois croqué les Raptors en marquant 52 points lors du match 5 de la demi-finale de conférence Est. Précisions sur cette prouesse de “The Answer”. 

Une semaine après avoir planté 54 points en demi-finale de conférence face au Toronto, Allen Iverson a encore régalé devant son public. Après avoir reçu son trophée de MVP des mains de David Stern (Commissioner NBA à cette époque), le meneur aux cheveux tressés a été étincelant lors de l’écrasante victoire des Sixers face aux Raptors : 121-88. Il plante 52 points à 21/32 soit un invraisemblable 65,6 % de réussite aux tirs. Il rentre 8 de ses 14 tirs à 3-points, prend 2 rebonds, donne 7 passes et vole 4 ballons en 43 minutes. Un match dantesque en mode cybord du MVP de la saison 2000-2001. A la mi-temps, A.I affichait des stats ahurissantes : 29 points à 12/19 aux tirs.

A la fin de la rencontre, le meneur de Philly a répondu à ses détracteurs de la meilleur des manières : la vérité du terrain : “Les gens disent que j’ai un défaut dans mon jeu, celui de ne pas capable de tirer extérieur. Mon truc, c’est de punir les gens, donc qu’ils me laissent tranquille.” (nba.com)

ALLEN IVERSON : UN RECORD A 3-POINTS EN PLAYOFFS

Le numéro 1 de la draft 1996 détenait après cette victoire le record du nombre de paniers à 3-points inscrits de la franchise des Sixers. Le précédent record date du 24 avril 2001, soit lors de cette même campagne de playoffs. C’est son coéquipier Aaron Mckie qui avit réussi à marquer 4 paniers à longue distance (en 5 tentatives) au match 2 du premier tour face à Indiana. 4 c’est aussi l’ancien record d’Iverson en post-season en playoffs à 3-points (4/6 en 1999 contre Orlando au premier tour)

Avec 8 paniers réussis derrière la ligne à 3, Iverson rejoignait Dan Majerle, Rex Chapman, Gary Payton, Mookie Blaylock, Matt Maloney et Vince Carter à voir réussi au moins 8 paniers à 3-points. Très discret dans ce match 5 avec 16 points, Vinsanity avait claqué 50 points à 9/13 à 3-points

C’est la première fois depuis Michael Jordan en 1988 qu’un autre joueur à réussir à inscrire 50 points et plus deux fois dans une même série de playoffs. “Jojo” avait réussi pareille performance en martyrisant les Cleveland Cavaliers.

Outre la perf monstrueuse d’Allen Iverson, l’attaque des Sixers a été marquée par les 19 points, 4 rebonds et 9 passes d’Aaron Mckie. Dikembe Mutombo lui a ajouté 14 points plus 9 rebonds. Philly a été ultra réaliste face au cercle affichant 47/78 aux tirs (60,3 % de réussite) dont 11/21 à 3-points et un sans-faute aux lancers : 16/16.

Au final, les Sixers se qualifiaient 4-3 après sa victoire 88 à 87 au match 7. Allen Iverson, époustouflant avec deux perfs à plus de 50 points, finit cette série au summum avec 33,7 points, 4,4 rebonds, 6,9 passes et 3,1 interceptions.

Les 52 points d’Allen Iverson en images

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *