Playoffs 1996 : le 20/27 à 3-points des Seattle Supersonics

Les Sonics ont été supers lors du Game 2 de la demi-finale de conférence Ouest. Dans cette série, ils ont battu pour la deuxième fois de suite les Houston Rockets grâce à une adresse abracadabrante à 3-points. Détails.

Le 6 mai 1996 à domicile, à la Key Arena de Seattle, les Sonics ont battu 105-101 Houston en terminant avec un superbe 20/27 derrière la ligne de 3-points, soit 74 % de réussite. Un match complètement différent du Game 1 où les Sonics avaient pulvérisés des Rockets inexistants et inoffensifs : 108-75. Dans les rangs de Seattle, les joueurs du banc ont été exceptionnels dans cette deuxième manche. 4 joueurs remplaçants cumulent un très beau 12/14 à 3-points. Mention spéciale à Nate Mcmillan avec un 5/5 et 15 points au total. Sam Perkins assure avec un 3/5, Vincent Askew et Frank Brickowski réussissent tous les deux un 2/2.

RECORD BATTU DES ROCKETS A 3-POINTS

Quant au 5 majeur, Hersey Hawkins a fait un sans-faute avec un 3/3. Gary Payton a aussi marqué 3 paniers à 3-points mais en 5 tentatives. “The Glove” finit la partie avec 18 points, 5 rebonds, 5 passes et 3 interceptions. Meilleur marqueur de son équipe et du match avec 21 points, Detlef Schrempf a réussi un 2/5 derrière l’arc de cercle. L’allemand valide un double-double avec 10 rebonds en plus d’avoir délivré 5 passes. Shawn Kemp lui n’a pas tiré à longue distance mais a brillé aussi un double-double : 17 points, 10 rebonds.

18 PANIERS D’AFFILEE A 3-POINTS

Avec cette victoire qui leur a permis de faire le break, les Sonics battaient le record du nombre de 3-points réussis de Houston dans une rencontre de playoffs. Les Rockets avaient réussi 19 paniers primés contre Utah le 29 avril 1995 au premier tour des playoffs.

Dans ce Game 2 face aux Sonics, avec le même nombre de tirs tentés à 3-points, Houston en a réussi 13 dont un 3/4 de Clyde Drexler (19 points) et un 4/7 de Robert Horry (14 points). Avec 33 tirs réussis cumulés par les deux franchises, un nouveau record de playoff avait été donc établi dans l’histoire de la NBA. Précisément, les deux équipes avaient rentré 18 paniers consécutifs à longue distance sans en louper un avant un échec de Kenny Smith, meneur des Rockets. Les pistoleros étaient de sortie dans les deux camps avec leurs mains bougrement bouillantes.

LE 15-2 DE SEATTLE

Dans le dernier quart-temps, Seattle plantait 5 tirs à 3-points dont un de Sam Perkins qui a permis aux Sonics de prendre 4 points d’avance à 2:11 de la fin : 103-99. Mené 88-82, Seattle a réussi à infliger un 15-2 pour prendre 7 points d’avance à 5:18 de la fin : 97-90. Un moment durant lequel Hawkins a rentré deux tirs à 3-points et Payton un.

Lorsque Payton plante un 3-point à 28 secondes de la fin du troisième quart, Seattle valide son 13ème 3-points de suite dans cette deuxième manche face aux Rockets. Le meneur de Seattle réussira d’ailleurs une autre action décisive. Au coin du terrain, à 10,1 secondes, “The Glove” tape dans le ballon saisi par Hakeem Olajuwon (17 points, 16 rebonds, 4 passes et 4 interceptions) Le pivot des Rockets perd le ballon après qu’il ait récupéré le rebond à la suite d’un panier manqué à 3-points de Mario Elie. Shawn Kemp se saisit du cuir orange et se rendra sur la ligne à la suite d’une faute de “The Dream”. “The Reignman” convertira ses deux lancers.

Coup de sifflet final. Les Sonics doublent la mise en menant 2-0. Par la suite, Seattle sweepera Houston pour se hisser en finale de conférence Ouest pour affronter les Utah Jazz du duo Karl Malone John Stockton.

Le 20/27 de Seattle en images

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *