Playoffs 1995 : la série hallucinante d’Hakeem Olajuwon face aux Spurs

La finale de conférence Ouest en 1995 opposait les Houston Rockets (sixième de l’Ouest) aux San Antonio Spurs (premier de l’Ouest). La série s’est terminée avec la qualification des hommes de Rudy Tomjanovich : 4 victoires à 2. Ce succès, Houston le doit au travail monumental d’Hakeem Olajuwon. Précisions.

Sur les six matchs de cette confrontation, le pivot nigérian de 2m13 a été éclatant dans la raquette à 32 ans. Ses moyennes sont ahurissantes : 35,3 points (56 % de réussite aux tirs), 12,5 rebonds, 5 passes et 4,2 contres. Dans cette série, le numéro 1 de la draft en 1984 finit trois rencontres à 40 points et plus dont deux de suite avec plus de 10 rebonds (au Game 2 et Game 3). Il domina outrageusement David Robinson, 29 ans, MVP de la saison régulière 1994-1995 qui n’avait pas démérité. “The Amiral” conclut la série avec 23,8 points (56 % de réussite aux tirs), 11,3 rebonds, 2,7 passes, 1,5 interception et 2,2 contres.

Olajuwon a fait partie de la discussion pour ce trophée du meilleu joueur de la saison : 27,8 points, 10,8 rebonds, 3,5 passes, 1,8 interception et 3,4 contres.

HAKEEM OLAJUWON : DEUX MATCHS DE SUITE A + 40 POINTS ET 10 REBONDS

Après un premier match à 27 points (12/24 aux tirs), 8 rebonds et 6 passes en 39 minutes (victoire des Rockets 94 à 93 sur le parquet de San Antonio à l’Alamodome), Hakeem Olajuwon a été dominant face à David Robinson lors de la deuxième manche. Le champion NBA 1994 a fait le break en ramassant un deuxième succès à l’exterieur 106 à 96 le 24 mai 1995. “The Dream” signait 41 points (18/31 aux tirs), 16 rebonds, 4 passes, 3 interceptions et 2 contres en  41 minutes. Houston mettait grandement la pression sur les “éperons” en menant 2 victoires à 0.

Deux jours plus tard, le 26 mai 1995, lors du match 3, à domicile, l’ex-pivot des Houston Cougars a été encore grandiose, alignant 43 points, 11 rebonds, 4 passes et 5 contres en 46 minutes. Il ne se loupait pas au niveau de l’adresse : 19/32 dont un panier primé à 3-points. Malgré un match brillant d’Olajuwon, ce sont les Spurs qui ont remporté ce match et restaient vivants dans cette finale en recollant à 2-1. Succès de 5 points 107 à 102 grâce à David Robinson : 29 points, 9 rebonds, 4 passes et 4 interceptions.

Houston perdra deux fois de suite avec une large défaite de 22 points lors du match 4 le 28 mai 1995 : 103 à 81. Olajuwon réalisait son plus mauvais match de cette série. Certes un double-double enregistré avec 20 points, 14 rebonds, 5 passes, 3 contres mais une adresse qui lui a fui : 9/24. La série fut relancée avec cette égalisation des Spurs : 2-2.

Game 2 Houston Rockets – San Antonio Spurs, Hakeem Olajuwon vs David Robinson (c) Doug Sehres, Staff / San Antonio Express-News
HAKEEM OLAJUWON : AU BORD DU TRIPLE-DOUBLE AU MATCH 5

Mais au match 5, le 30 mai 1995, les Rockets reprenaient les choses en main et de leur superbe en infligeant à leur tour une grosse défaite aux Spurs dans leur maison :  + 21 (111 à 90). Olajuwon retrouvait son jeu et de l’efficacité. Il flirtait avec le triple-double : 42 points à 19/30 aux tirs, 9 rebonds, 8 passes et 5 contres en 44 minutes. Houston était victorieux pour la troisième fois de suite à l’extérieur.

Cette équipe de Houston mit un point final en gagnant le match 6 devant le public au Summit le 1er juin, la première  victoire de cette série à la maison après les deux revers au match 3 et 4. Hakeem Olajuwon a été l’homme du match : 39 points (16/25 aux tirs, 7/8 aux lancers-francs), 17 rebonds, 3 passes, 2 interceptions et encore 5 contres. Les Rockets battaient les Spurs 100 à 95, synonyme de quatrième victoire et de qualif pour la finale NBA, la deuxième de suite.

A la suite de cette nouvelle défaite, David Robinson admettait la superiorité d’Olajuwon : Je ne sais pas comment je peux dire ça sans rire mais je pensais avoir assez bien défendu sur lui. Il a joué à un niveau que je n’ai pas vu souvent”. (Expressnews.com)

Enorme défenseur, Olajuwon a totalisé 25 contres sur les 40 de son équipe dans cette série. 25 c’est le nombre total de contres aussi réussi par San Antonio dans cette finale de conférence Ouest. Ca montre à quel point “The Dream” a été un dissuadeur face à l’adversaire.

Les 39 points – 17 rebonds au match 6 d’Hakeem Olajuwon 

Les 42 points – 9 rebonds – 8 passes d’Hakeem Olajuwon au match 5

Les 41 points – 16 rebonds d’Hakeem Olajuwon au match 2

Une pensée sur “Playoffs 1995 : la série hallucinante d’Hakeem Olajuwon face aux Spurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *