Playoffs 1992 : Michael Jordan s’enflamme face au Heat

Les joueurs se subliment lors des playoffs NBA avec une telle débauche d’énergie devant leurs coéquipiers. Au premier tour de ces phases finales, on dénombre une multitude de performances sensationnelles à différentes époques du championnat nord-américain. C’est le cas de Michael Jordan qui a une belle promenade dans la défense de Miami.

Après une saison régulière en 1991-1992 extraordinaire (30,1 points, 6,1 rebonds et 6,4 passes), Michael Jordan a commencé sa huitième campagne de playoffs 1992 sur les chapeaux de roue. Numéro 1 de la conférence Est (67 victoires, 15 défaites), Chicago affrontait le huitième Miami (Glen Rice, Steve Smith, Rony Seikaly, Grant Long, Brian Shaw), coaché par Kevin Loughery et premier entraîneur de MJ à Chicago lorsque l’arrière arriva dans l’Illinois en 1984. La logique a été respectée et le champion NBA 1991 a facilement écarté la franchise floridienne avec sa surprise un grand Air Jordan. Série gagnée 3 victoires à 0.

A 29 ans, sa majesté a été exceptionnel d’adresse dans ce premier tour des playoffs. Au premier match, le 24 avril 1992, il flirte avec le triple-double : 46 points (21/34 aux tirs et 4/4 aux lancers-francs), 11 rebonds, 9 passes et 3 interceptions dans une victoire facile (113-94).

Les 46 points de Michael Jordan

 

Au Game 2, le 26 avril 1993, il marque moins mais sa ligne de statistiques est remarquable. Avec un excellent Scottie Pippen à ses côtés Jordan réussit à planter 33 points (12/23 aux tirs et 9/10 aux lancers-francs), prendre 13 rebonds et donner 6 passes dans une victoire encore plus large (120-90).

La série se poursuivait à Miami. Une fois de plus, Jordan éclabousse de son talent. La défense du Heat ne peut arrêter l’attaquant numéro 1 des Bulls qui marche sur l’eau. On ne peut que féliciter l’ancien joueur de la fac de North Carolina qui finit avec 56 points à 20/30 aux tirs et 16/18 aux lancers-francs. Il ajoute 5 rebonds, 5 passes, 4 interceptions. C’est le troisième plus gros total de points marqués par un joueur dans l’histoire des playoffs à cet instant. Rappelons-nous qu’en 1986 face à Boston, Jordan a marqué 63 points en double prolongation lors du Game 2 perdue. En 1989, il marque 55 points contre Cleveland au Game 2.

Sur les 10 premières minutes de jeu, MJ n’inscrit aucun point. Dans le deuxième et troisième quart-temps, il réveille ses partenaires en inscrivant respectivement 17 et 19 points. 

Cette fois-ci, Miami a proposé une belle opposition en démarrant tambour battant la rencontre. Le Heat s’échappait au score avec 19 unités d’avance (33-19). Les Bulls recollent au score grâce au numéro 23 qui donnait pour la première l’avantage au score au cours du deuxième quart-temps (44-43). A 5:30 de la fin du match, Jordan marque un panier permettant à Chicago de mener 98-96. Chicago a fini par éteindre le Heat en s’imposant 119-114. En sweepant Miami, Chicago décrocha ainsi sa 18ème victoire sur ses 20 derniers matchs de playoffs.

Michael Jordan conclut la série face à Miami avec des moyennes de 45 points, 9,7 rebonds, 6,7 passes.

Les 56 points de Michael Jordan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *