Playoffs 1990 : Patrick Ewing, un match complet avec 44 points

Les joueurs se subliment lors des playoffs NBA avec une telle débauche d’énergie devant leurs coéquipiers. Au premier tour de ces phases finales, on dénombre une multitude de performances sensationnelles à différentes époques du championnat nord-américain. C’est le cas de Patrick Ewing qui a justifié sa suprématie dans la raquette lors du Game 4 contre les Celtics.

Auteur d’un double-double de moyenne en saison régulière en 1989-1990 (28,6 points et 10,9 rebonds), Big Pat a permis aux New-York Knicks de continuer d’exister en playoffs en gagnant ce troisième match de la série du premier tour contre les Boston Celtics (Larry Bird, Kevin Mchale, Dennis Johnson, Robert Parish, Reggie Lewis). Mené 2-0, la franchise de Big Apple a recollé à 2-1 grâce à sa victoire aux forceps 102-99 au Madison Square Garden.  Dans cette troisième manche cruciale, le 2 mai 1990, Ewing a sauvé les meubles en signant 33 points et 19 rebonds. C’était “un win or go home” pour les hommes de Stu Jackson.

Deux jours plus tard, les Knicks devaient impérativement gagner à domicile pour espérer aller encore plus loin dans ces playoffs. Patrick Ewing a frappé fort une fois de plus. Le match est cette fois-ci dominé facilement par NY grâce à l’ancien pivot de Georgetown phénoménal. Il valide un nouveau double-double : 44 points (18/24 aux tirs et 8/9 aux lancers-francs), 13 rebonds. En 40 minutes de jeu, il a pris le temps de délivrer 5 passes et de réussir 7 interceptions, et contrer 2 tirs. Un gigantesque Pat Ewing a fait ainsi lever le public du Garden. 

Ewing réalise un début de match ahurissant : il rentre ses 8 premiers tirs et atteint déjà la barre des 20 points à 9/11 aux tirs à la fin du premier quart-temps. Dans le troisième, les Knicks creusent un important écart grâce à un 27-17 (92-74). Ils consolident cette large avance pour terminer victorieux de ce match 4.

Mal parti avec un déficit 2-0, New-York égalisa donc à 2-2. La cinquième et dernière manche au Boston Garden fut électrique. Patrick Ewing a calmé les débats et a eu le dernier mot dans cette incroyable série du premier tour. Au Game 5, il flirte avec le triple-double : 31 points, 8 rebonds et 10 passes.

Sur l’ensemble de la série face à Boston, Patrick Ewing a été tout simplement monstrueux : 31,6 points ; 11,4 rebonds et 4 passes.

Les 44 points de Patrick Ewing en images

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *