Playoffs 1987 : la fameuse interception de Larry Bird contre Détroit

Le match 5 de la finale de conférence Est entre Détroit et Boston a été marqué par un rebondissement en fin de match. Un ballon perdu a coûté la victoire aux Pistons, une situation qui a profité à Larry Bird. Détails.

Après s’être affronté en demi-finale de conférence en 1985, le chemin de ces deux franchises se croisaient à nouveau en 1987 en finale de conférence cette fois-ci. Le 26 mai 1987, au Boston Garden, les Celtics, premier de l’Est, retrouvaient dans le Massachusetts les Pistons, troisième de l’Est.

BALLON PERDU PAR DETROIT, RECUPERE PAR LARRY BIRD

A 5 secondes de la fin du match, les Pistons menaient 107-106. Le ballon est pour Détroit qui a une bonne occasion de gagner cette cinquième manche. Sur une remise en jeu, Isiah Thomas, (17 points, 11 passes), sur la ligne de touche voit sa passe subtiliser par Larry Bird. Après avoir coupé la passe en direction du pivot Bill Laimbeer (16 points, 14 rebonds et 6 passes), cuir orange en main, “The Gold Hand” donne un caviar à Dennis Johnson, arrivant dans la raquette, qui conclu cette action sur un lay-up. Victoire de Boston 108-107 sur le fil qui reprit l’avantage dans cette finale 3-2 après avoir mené 2-0. Ca été l’unique interception de Bird dans ce match. Cette dernière action est cauchemardesque pour la franchise du Michigan qui peut s’en mordre les doigts d’avoir manqué de concentration.

“J’ai vu Laimbeer en position là-bas. Et voulais rapidement faire faute sur lui en vrai. Mais ensuite j’ai vu le ballon qui était lancée là-bas et j’ai vu que j’avais une chance de l’intercepter. Dès que je l’avais, je voulais tirer. J’ai compté 4 secondes ma tête, et je me suis retourné et vu DJ (Dennis Johnson) couper la voie” confiait Bird après match sur cet ultime action de la partie (Globe Columnist).

LARRY BIRD GRANDIOSE, ISIAH THOMAS DANS LE DUR

Bird délivra sa neuvième passe décisive de cette rencontre. Éblouissant, il flirte avec le triple-double avec 36 points dont 11 dans le quatrième quart-temps (12/25 aux tirs et 12/12 aux lancers-francs), 12 rebonds. Avec ce lay-up réussi dans les derniers instants de ce match 5, Dennis Johnson a terminé avec une belle ligne de statistiques en tant que titulaire : 18 points (5/13 aux tirs et 8/10 aux lancers-francs), 7 rebonds et 5 passes.

Dépité, Chuck Daly, head coach de Détroit, reconnaissait : “Nous avons fait un super match et montré du courage. On gagnait ce match 5 avec 5 secondes à jouer. Mais on a fait une erreur sur une touche”. (Globe Columnist).

Cette victoire de Boston s’est dessinée dans les dernières minutes du match avec un mano-à-mano a été marquée par la blessure à la cheville de Robert Parish (11 points, 8 rebonds). Dans le corner, grâce à un tir réussi, Bird donnait 3 points d’avance aux C’s à 1:13 (104-101). Thomas ramène ensuite à -1 les Pistons (104-103). Danny Ainge ajoute deux points de plus pour Boston et Laimbeer met ses deux-lancers. Boston mène alors toujours d’un point (106-105).

Face à Jerry Sichting, Isiah Thomas marquait à mi-distance à 17 secondes de la fin du match pour donner un point d’avance aux Pistons (107-106). Temps-mort demandé par les Celtics. En sortie de celui-ci, les C’s remettent en jeu le ballon. Bird la saisit, pénètre dans la raquette et va driver vers le cercle face à trois Pistons mais Dennis Rodman contre sa tentative de lay-up. Sichting tente de sauver le ballon de la ligne de touche. Les arbitres sifflent remise en touche pour Détroit avec 5 secondes à jouer. L’action qui suit sera celle de l’interception de Larry Bird.

Cette série est allé jusqu’au Game 7 qui s’est achevée avec la qualification de Boston pour les finales NBA après donc quatrième victoire (4-3).

Les highlights du Game 5 entre Détroit et Boston

3 pensées sur “Playoffs 1987 : la fameuse interception de Larry Bird contre Détroit

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *