Pistons-Spurs 1994 : le quadruple-double de David Robinson

Pivot légendaire des San Antonio Spurs, David Robinson est rentré dans le club des joueurs NBA à avoir terminé un match avec un quadruple-double. L’Amiral s’était sublimé face aux Detroit Pistons à 28 ans.

Le 17 février 1994, moins de 4 ans après Hakeem Olajuwon le 29 mars 1990, David Robinson devenait le quatrième joueur NBA à enregistrer un quadruple-double. Avec 34 points (12/20 aux shoots et 10/14 aux lancers-francs), 10 rebonds, 10 passes et 10 contres en 43 minutes, le champion olympique avec la Dream Team 1992 a brillé avec le maillot texan pour battre les Pistons de Détroit (Allan Houston, Sean Elliott, Terry Mills, Isiah Thomas)

A domicile à l’Alamodome devant près de 19 450 spectateurs, San Antonio obtint alors son 37ème succès en 51 matchs, le 11ème de suite (116-95). Il avait marqué déjà 17 points en première mi-temps. A 5:21 de la fin du match, il réussissait son 10ème contre. Lindsey Hunter en fut la victime qui a vu le ballon s’envoler sur son layup . Robinson rejoindra ensuite le banc à 4:00 du coup de sifflet final en entendant de la part du public ” des MVP, MVP”.

“J’avais été très proche à plusieurs reprises (du quadruple-double). C’est quelque chose que je voulais faire. Je suis excité car c’est une chose dont vous ne savez pas si vous l’obtiendrez, expliquait Robinson sur sa performance majuscule.

“Nous l’avons jamais parlé de séries de victoires. Nous avons parlé du quadruple-double de David Robinson. Il a justé été immense. J’étais fou de lui. Il a raté sept lancers-francs et aurai pu marquer 41 points” déclarait John Lucas, coach des Spurs (source : Express News)

“David a élevé son niveau de jeu. Il a joué à un niveau All-Star avant. Il est monté d’un cran. Vous pouvez le voir dans ses yeux. Il joue le meilleur basket de sa carrière” jusqu’à présent soulignait JR Reid, son coéquipier, aux Express News.

Le quadruple-double de David Robinson en images

2 pensées sur “Pistons-Spurs 1994 : le quadruple-double de David Robinson

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *