Patrick Ewing, un match à 51 points malgré la défaite

Face aux Boston Celtics, le pivot Patrick Ewing fut éblouissant devant ses fans. Il cumula 51 points mais lui et son équipe repartaient de cette confrontation face aux C’s sans la victoire.

Fidèle pendant 15 ans aux New-York Knicks, l’ancien pivot de Georgetown reste indubitablement l’intérieur emblématique de cette franchise NBA.

Le 24 mars 1990, Patrick Ewing avait sorti un double-double monstrueux dans la raquette du Madison Square Garden contre ces Celtics et ses trentenaires (Larry Bird, Robert Parish, Kevin Mchale, Dennis Johnson). En 41 minutes de jeu, il aligna 51 points (20/29 aux tirs et et 11/13 aux lancers-francs) et 18 rebonds. Malgré cette performance gigantesque, “Big Pat” n’avait pas réussi à décrocher la victoire avec ses coéquipiers (Gérald Wilkins, Johnny Newman, Mark Jackson). Les Knicks s’inclinaient de 5 points (115-110), sa 28ème défaite de la saison en 57 rencontres disputées.

Jeu dos au panier parfait, agressif vers le cercle, à la mi-temps, Patrick Ewing repartit aux vestiaires avec 32 points dont 20 inscrits dans le deuxième quart-temps. Dans le troisième, il en ajouta 9 dont 6 dans les dernières 2:35 à jouer. Dans le quatrième, il en mit 10. Mais il resta muet en attaque lors des dernières 5:07 à jouer dans le temps réglementaire.

“Pat” avait d’ailleurs fait passer sa performance individuelle au second plan : “Je suis vraiment déçu. L’essentiel était que nous gagnons, peu importe combien de points je marque » (nytimes.com) . Ce soir-là, il bat son record de points dépassant alors le précédent qui était de 45 unités le 24 février 1989 lors d’une rencontre face aux Washington Bullets.

PATRICK EWING : QUATRIEME JOUEUR DES KNICKS A 50 POINTS ET PLUS

A cet instant, à la fin du match contre Boston, Patrick Ewing était devenu le quatrième joueur de l’histoire des Knicks à réussir à marquer 50 points ou plus dans un match. Précédemment, Richie Guerin (3 fois), Bernard King (3 fois) et Willis Reed (1 fois) avait validé pareille performance pour la franchise de Big Apple.

Quelques mois plus tard, Patrick Ewing était proche de battre son record de points dans un match de saison régulière. Le 1er décembre 1990, il finit avec un total de 50 points face aux Charlotte Hornets.

Dans les pages d’histoire de la NBA, Ewing figure dans la liste des intérieurs ayant inscrit 50 points et plus en saison régulière : Kareem Abdul-Jabbar, Wilt Chamberlain, George Mikan, Hakeem Olajuwon, Alonzo Mourning, Shaquille O’Neal.

Les 51 points de Patrick Ewing pour les Knicks

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *