Panathinaikos-CSKA Moscou (Euroligue 2009), le cinquième titre pour les Grecs à Berlin

Berlin, capitale allemande, c’est dans cette ville en 2009 que le Panathinaikos avait décroché son cinquième trophée dans cette compétition. Le club athénien avait battu le CSKA Moscou 73-71 comme lors de la finale de 2007. (article rédigé initialement sur Basket Rétro)

Après 1996, 2000, 2002 et 2007, le club grec du Panathinaikos avait soulevé son cinquième trophée en Euroligue le 3 mai 2009 à l’O2 World de Berlin en battant le tenant du titre le CSKA Moscou. Coach du Pana, Zeljko Obradovic ajoutait alors un septième titre personnel avec ce nouveau triomphe sur la scène européenne. Deux ans auparavant, le Pana avait vaincu le CSKA 93-91 sur leur terrain à Athènes en 2007. Deux ans après, on assista à un match à nouveau étriqué entre les deux équipes avec deux mi-temps bien distinctes.

Menant 21-16 à la fin du premier quart-temps, le club athénien assommait son adversaire à la 14e minute lorsque Drew Nichols donna 12 points d’avance à son équipe sur un lay-up (31-19). Moscou, sans solution, laissait le Pana pénétrer dans leur défense. Dimitris Diamantidis inscrivait 3 points supplémentaires à la 16e minute, + 15 (36-21). A la mi-temps, le CSKA est dépassé par les attaques du Pana : 20 points de retard (48-28). Sarunas Jasikevicius et Drew Nichols, se faisaient plaisir et inscrivaient à deux les six derniers points pour Athènes avec chacun un tir longue distance avant la fin du deuxième quart-temps.

LE PANA SE FAIT PEUR EN 2EME MI-TEMPS

Après la pause, Jasikevicius rajoutait un tir derrière l’arc pour donner 23 points d’avance au Pana dès la première minute de jeu dans le troisième quart-temps (51-28). Or, les hommes de Zeljko Obradovic se relâchaient trop, laissant revenir le CSKA revenir à 10 unités dans cette période au cours de laquelle le Pana n’aura inscrit que 8 points avec beaucoup de tirs exterieurs manqués. Ce sont 5 points seulement inscrits entre ce panier de Jasikevicius et la fin du 3e QT. Malgré une panne d’adresse, l’équipe grecque virait toujours en tête : 56-46. Une aubaine pour le CSKA qui en profitait. L’espoir renaissait pour la troupe d’Ettore Messina malmenée en première mi-temps.

A l’entame du dernier quart, Moscou retrouvait de l’allant et confirmait son retour dans le match quand Ramunas Siskauskas réussissait à ramener son équipe à -1 avec son deuxième panier à 3-points en 5 tentatives lors de la dernière minute de cette finale : 70-69. Suspense relancé. Moscou bataillant ferme après avoir remonté un nouveau retard dans le 4e QT. L’équipe d’Athènes avait pris 8 points d’avance sur un 3-points de Spanoulis : 68-60 (37ème). Le score passera ensuite à 73-71 pour le Pana. Siskauskas tentait un dernier tir à 3-points pour inverser la tendance et donner la victoire au CSKA. Echec. Le score ne bougera plus. Victoire du Pana qui s’est fait peur jusqu’au bout. La différence s’est faite justement dans l’exercice ces shoots à longue distance 13/27 pour le Pana contre 5/16 pour le CSKA.

LES STATISTIQUES

Au terme de cette finale, voici les joueurs dans chaque équipe qui ont bien bataillé sur le terrain :

Panathinaikos :

  • Vassilis Spanoulis : 13 points à 5/10 aux tirs dont 3/5 à 3-points
  • Antonis Fotsis : 13 points (3/6 à 3-points), 8 rebonds
  • Dimitris Diamantidis : 10 points (2/3 à 3-points), 4 rebonds et 3 passes
  • Sarunas Jasikevicius : 10 points (3/5 à 3-points), 4 rebonds et 4 passes

CSKA Moscou :

  • Ramunas Siskauskas : 13 points à 4/10 aux tirs
  • JR Holden : 14 points et 4 passes
  • Trajan Langdon : 13 points, 4 rebonds
  • Victor Khryapa : 9 points, 7 rebonds
  • Matjaz Smodis : 9 points, 9 rebonds
LES REACTIONS 

Zeljko Obradovic: « Que dire après ce match ce soir ? Ma prmière impression c’est que nous méritions de gagner ce match plus tot que lors de notre dernière séquence défensive. Mais c’est le basket. C’est une finale d’Euroligue face à une équipe qui a été en finale 4 fois de suite. Féliciations aux joueurs, aux fans qui sont venu nous aider à gagner le titre. Nous avons montré qu’il était possible de faire une superbe première mi-temps. A la pause, j’ai dit à mes joueurs que le CSKA était une bonne équipe, qu’ils changeraient leur jeu et joueraient avec plus d’agressivité. Ils l’ont fait. Merci au staff et M. Thanasis Giannakopoulos.

Dimitris Diamantidis : « C’était un excellent match de 40 minutes je pense. Le CSKA est une grosse équipe. Nous savions qu’ils essaieraient de revenir. Nous avons eu plusieurs bonnes situations en attaque en fin de match, nous avons essayé de les arreter. On a remporté le titre. C’est extraordinaire de ressentir cela. Je suis content, c’est la deuxième fois pour moi. Je suis fier de faire partie de cette équipe ».

Ramunas Siskauskas : « Je suis évidemment fier de mon équipe. La première mi-temps a été horrible. Nous n’avions jamais fait ce que nous étions supposés faire. C’est une mi-temps à oublier. Je suis fier de notre seconde periode. Nous avons montré qu’on pouvait revenir dans cette finale. Nous avons eu notre chance. (Sur son dernier tir). On voulait marquer sur un lay-up. Sauf que si c’est impossible, nous devions tirer de loin. J’ai essayé de lire le jeu. Je pense que ce n’est pas un mauvais tir. C’était loupé. Ca fait partie du jeu.

Ettore Messina : « Je félicite tout d’abord le Pana et coach Obradovic pour leur belle victoire. Je remercie ensuite mes joueurs pour les efforts fournis en deuxième mi-temps et d’avoir rendu un beau match de basket contrairement aux 20 premières minutes. Je pense que le match s’est joué sur le fautes commises très tot par trois de mes joueurs titulaires : Lorbek, Smodis et Khryapa.  J’ai senti sur le terrain un déséquilibre.  En deuxième mi-temps, nous avon réussi à faire jouer nos titulaires plus longtemps. Nous avons bien joué avec un grand cœur. Le match s’est joué sur des détails sur la fin.

Les champions d’Europe 2009 :
JOUEUR POSTE NATIONALITE TAILLE
Dusan Kecman Meneur Serbe 1m97
Vassilis Spanoulis Meneur Grecque 1m93
Stratos Perperoglou Ailier Grecque 2m03
Mike Batiste Ailier Américain 2m04
Antonis Fotsis Ailier Grecque 2m09
Nikos Hatzivrettas Meneur Grecque 1m95
Drew Nicholas Arrière Américain 1m93
Kostas Tsartsaris Ailier Grecque 2m09
Dimitris Diamantidis Arrière Grecque 1m96
Nikola Pekovic Pivot Serbe 2m10
Dusan Sakota Ailier Grecque 2m10
Sarunas Jasikevicius Meneur Lituanien 1m93

 La finale 2009 Panathinaikos-CSKA Moscou

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *