Nick Anderson fait gagner Illinois au buzzer en 1990 : un 3-point sur la tête d’Indiana

Nick Anderson a fait bouger les supporters d’Illinois, université pour laquelle il a joué pendant deux ans. En 1989, lors d’un match de saison régulière NCAA, il réussit un shoot ahurissant à 3-points donnant la victoire à son équipe au coup de sifflet final. Précisions.

Né à Illinois, Nick Anderson a porté le maillot de cette université éponyme en 1987. Il est le devenu un nouveau membre des Fighting Illini après avoir étudié à Simeon Career Academy, le même lycée par lequel est passé Derrick Rose. En tant que joueur sophomore, Anderson s’était illustré juste avant le début de la March Madness 1989. Le 5 mars de cette année-là, l’arrière et ses coéquipiers se déplaçaient à l’Assembly Hall d’Indiana, pour en découdre face aux Hoosiers de coach Bobby Knight.

NICK ANDERSON : LA FILOCHE

Dans les dernières secondes de cette rencontre, les deux universités de la Big Ten Conférence étaient à égalité parfaite 67-67 après que le meneur Jay Edwards ait marqué dans le corner un shoot arc-en-ciel à deux points en faveur d’Indiana. L’horloge affichait deux secondes encore à jouer. Illinois prit un temps-mort, le coach Lou Henson expliquait son système à ses joueurs pour remporter ce match.

En sortie de temps-mort, Stephen Bardo pour les Fighting Illini, sans opposition, effectuait la remise en jeu. Il adresse une passe de quarterback à Nick Anderson qui récupérait le ballon. Le numéro 25 d’Illinois dribble une fois, prenait le meilleur sur son défenseur adverse qui était Jay Edwards. Tout en suspension, il arme un tir à 3-points. Edwards, malgré les bras levés ne réussit pas à contester vraiment le shoot. Le tir longue distance d’Anderson traverse le filet sans toucher l’arceau. Le bruit de la filoche résonne dans la salle ! Ficelle ! Swish !  Un son qu’on entend tant dans un match de basket. La sirène finale retentit. Illinois s’adjuge la victoire au buzzer. : 70-67 Ce match rentra ainsi dans les meilleurs moments vécus par l’université d’Illinois.

Tous les joueurs d’Illinois avaient exulté et félicité le héros d’un soir. Anderson concluait cette partie avec un total de 23 points. Illinois alignait une quatrième victoire consécutive. Il s’agissait du troisième succès de suite des Fighting Illini contre Indiana.

NICK ANDERSON : « UN SHOOT DONT JE ME SOUVIENDRAIS POUR TOUJOURS »

Dans le bouquin « Fighting Illini Basketball : A Hardwood History », Nick Anderson s’était rémémoré ce fameux shoot qu’il est bel et bien resté dans un coin de sa tête : « Le tir a pris la forme d’un arc. Quand je l’ai pris, il partait bien jusqu’à qu’il se rapproche du panier et qu’il rentre. Quand le shoot est redescendu, je pouvais voir qu’il était bien tombé dedans, j’ai vu alors que c’était bon ».

Anderson livra aussi les consignes de son coach Lou Henson  sur cette dernière possession : « Le coach m’avait dit de sortir derrière Kenny Battle et Lowell Hamilton, d’utiliser leurs écrans et de ressortir avec le ballon. Il m’a dit de faire un dribble. C’est ce que j’ai fait. J’ai dribblé une fois et pris le tir. Il n’y avait plus de temps pour autre chose ».

Avant ce tir réussi d’Anderson, le dernier shoot victorieux au buzzer d’Illinois remontait à celui de Derek Harper et son 3-point primé pour réussir à battre Minnesota en 1983.

En 1989, Anderson quitta la fac d’Illinois après une deuxième très bonne saison universitaire (88-89) pour des moyennes de 18 points, 7,9 rebonds et 2 passes en 36 matchs.

Le 3-point au buzzer signé Nick Anderson

Une pensée sur “Nick Anderson fait gagner Illinois au buzzer en 1990 : un 3-point sur la tête d’Indiana

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *