NBA Finals 1993 : Michael Jordan, brûlant aux tirs contre les Suns – 55 points au match 4

Ce match 4 face à Phoenix fut légendaire. Au Chicago Stadium. Michael Jordan a perdu tout sens commun. Monté en température, “Air Jojo” a détruit la défense de Phoenix avec 55 points. 

Après 3 jours de repos suite à la première victoire de Phoenix dans ces finales NBA 1993, les deux finalistes se retrouvaient à nouveau au Chicago Stadium le 16 juin 1993. Les Bulls prirent un avantage sur leurs adversaires en gagnant le match 4 111-105 grâce à l”unstoppable”Jordan. L’arrière des Bulls inscrivait 55 points à 21/37 aux shoots, soit 56,8 % de réussite et 13/18 aux lancers-francs.

Il complète sa ligne de stats avec 8 rebonds et 4 passes. (voir vidéo ci-dessous). Avec ce total de points, Jordan signa la deuxième meilleure perf en attaque dans une finale NBA après les 61 points d’Elgin Baylor en 1962. En face, Charles Barkley avait bien enquiquiné la défense des Bulls avec un triple-double : 32 points, 12 rebonds et 10 passes.

Il s’agissait de la première victoire à domicile d’un des deux finalistes dans cette série. Chicago avait réussi de gagner deux fois d’affilée sur le terrain de Phoenix (Game 1 et Game 2).

Michael Jordan face à Dan Majerle (c) nba.com
MICHAEL JORDAN : “JE MARQUAIS UN GROS PANIER”

A l’issue de cette rencontre, la star de Chicago confiera que ce Game 4 était l’un de ses meilleurs matchs : “A chaque gros match, j’essaie de jouer mon meilleur basket. Quand nous avions besoin d’un grand panier, je marquais un gros panier. C’est juste mon rôle que je tiens dans cette équipe. J’ai décidé dans ce match que j’essaierai de porter cette responsabilité. J’étais vraiment inquiet de le faire parce que je n’ai pas voulu que mes coéquipiers soient debout à ne rien faire”. (source : nba.com).

Pour la star incontestable des Bulls, il fallait finir le boulot à la maison : «Nous sommes à un match de là où nous voulons être. Nous ne voulons pas gâcher cette opportunité. Nous devons tout faire sur le terrain. Ensuite nous pourrons célébrer notre victoire. Nous ne pouvons laisser échapper cela entre nos mains ». Avec un succès précieux à la maison, Chicago mena désormais 3-1. A cette période, aucune équipe n’avait réussi à gagner 4 matchs pour glaner le championnat NBA avec trois défaites en quatre matchs dans une série de finales NBA.

Outre la folle performance offensive de Michael Jordan, deux autres joueurs du cinq majeur des taureaux ont montré les cornes. Scottie Pippen a été complet avec 14 points, 6 rebonds et 10 passes. Il aurait pu s’offrir le luxe d’aller chercher un quadruple-double en ajoutant 4 rebonds et 4 pertes de balle supplémentaires (6 au final). Horace Grant a aussi validé son double-double. Solide à l’intérieur, l’ailier-fort aux lunettes cumulait 17 points, 16 rebonds, 2 passes, 3 interceptions et 3 contres.

La suite, les fans de Chicago la connaissent. Les Bulls remportaient un troisième titre de suite, réalisant le three peat. Monstreux, les stats moyennes de Jordan dans ces finales sont phénoménales: 41 points à 51 % aux tirs, 8,5 rebonds et 6,3 passes.

“Sa Majesté est élu MVP des Finals pour la troisième fois de suite. Une performance individuelle également réalisée par Magic Johnson. Cette moyenne de points dans ces Finales 1993 est la plus élevée à ce stade de la compétition. 

Les 55 points de Michael Jordan en images

3 pensées sur “NBA Finals 1993 : Michael Jordan, brûlant aux tirs contre les Suns – 55 points au match 4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *