Mondial 2006 : Dirk Nowitzki déchaîné, 47 points en triple prolongation face à l’Angola

C’est ce qu’on appelle mouiller le maillot. Avec sa chevelure blonde, Dirk Nowitzki a bien transpiré sur le parquet japonais de Hiroshima lors du Mondial 2006. Face à une valeureuse équipe d’Angola, l’ailier a été sensationnel avec l’Allemagne en scorant 47 points après un match interminable : 3 prolongations. 

Après une grosse saison NBA en 2005-2006 avec Dallas ponctuée par une défaite en finale face au Miami Heat, Dirk Nowitzki ne s’est pas ménagé. Le Wunderkid a enchaîné les matchs en participant au Mondial 2006 au Japon avec l’équipe d’Allemagne. Le shooteur allemand a fait une démonstration de ses talents lors du dernier match de poule face à l’Angola à Hiroshima le 24 juin 2006.

DIRK NOWITZKI, LA MACHINE A SHOOTER ALLEMANDE

La Mannschaft pouvait grandement remercier l’ailier des Mavericks qui a offert une difficile victoire à l’Allemagne 108 à 103 en mettant 47 points à 13/29 aux tirs dont 4/8 à 3-points et un parfait 17/17 aux lancers-francs. Le natif de Wurzburg enregistre un double-double en 48 minutes avec 16 prises aux rebonds et ajoutait 4 passes décisives. Nowitzki a montré qui était le patron de l’équipe. Le géant de 2m13 signait son meilleur total de points avec sa sélection nationale dans un match officiel.

“Qu’est-ce que je vais dire que vous n’avez pas vu là-bas? C’est la grandeur d’une compétition. Il vous donne le meilleur quand vous en avez le plus besoin”, commentait le sélectionneur de l’Allemagne Dirk Bauermann sur la folle performance offensive de Nowitzki. (Fiba).
DIRK NOWITZKI DECISIF DANS LA TROISIEME PROLONGATION
Auteur de 11 des 13 points marqués de la Mannschaft dans la troisième prolongation, le principal artisan de cette victoire allemande était heureux d’avoir pu aider ses coéquipiers en bataillant dur : “Tout ce qui se passe dans un match comme celui-ci est amusant. Dans un long tournoi comme celui-ci, vous avez toujours besoin de matchs qui poussent l’équipe. J’espère que c’est l’un d’entre eux.” (Fiba)

Dirk Nowitzki s’était livré à un splendide duel au scoring avec l’angolais Olimpio Cipriano, auteur de 33 points à 10/20 dont 5/10 à longue distance et 7/8 aux lancers-francs. Dans la troisième prolongation, il inscrit un panier à 3-points pour redonner une possession d’avance à son équipe à 3:53 de la fin : 98-95. Une minute plus tard, il obtient une faute et 3 lancers qu’il convertit sans trembler, donnant un avantage de 6 points : 101 à 95. Avant ça, il a maintenu ses partenaires dans le match en plantant un tir pour les emmener dans un second “overtime” et rentre deux lancers capitaux pour égaliser à 95-95 dans la deuxième “prolong”.

Avec cette quatrième victoire en cinq matchs, l’Allemagne finissait deuxième du groupe B devant l’équipe d’Espagne invaincue (5 succès). Qualifiés pour les huitièmes de finale, elle remportait par la suite son huitième face au Nigéria sur la plus petite des marges : 78-77 avec un Nowitzki omniprésent : 23 points, 9 rebonds et 5 passes.

En quart de finale, les Allemands croisaient la route des Etats-Unis mais repartaient avec une défaite de 20 points. Nowitzki marqua 15 points. En terminant avec deux matchs de classement ce Mondial, Nowitzki concluait ce tournoi avec 23,2 points de moyenne à 43,4 % de réussite aux tirs.

Les 47 points en images de Dirk Nowitzki contre l’Angola

(c) Fiba

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *