Mitch Richmond, un guerrier élu Rookie Of The Year 1989

Sur les 14 saisons passées sur les parquets NBA de Mitch Richmond, on retiendra sa première année avec les Golden State Warriors. En 1988-1989, l’arrière est élu rookie de l’année. Détails des performances cette saison-là de ce shooteur natif de la Floride à Fort Lauderdale.

Le 28 juin 1988, Mitch Richmond est sélectionné en cinquième position de la draft par les Golden State Warriors. Il forme alors un big three avec Tim Hardaway et Chris Mullin rebaptisé “Run TMC” en référence aux trois premiers lettres des prénoms de ce trio.

“Rock” s’adapte parfaitement au jeu NBA et réussit une superbe première saison dans la Grande Ligue. Ses performances lui valent d’être élu Rookie Of The Year 1989, succédant à Mark Jackson, lauréat en 1988. Au vote, il devance largement Willie Anderson des Spurs et Chris Morris des Nets.

En 79 matchs disputés, à 22 ans, Richmond signe des moyennes de 22 points (46,8 % aux tirs, 36,7 % à 3-points, 81 % aux lancers-francs), 5,9 rebonds et 4,2 passes. Il réussit son meilleur match rookie en attaque avec 47 points marqués le 4 mars 1989 contre les Sacramento Kings, son futur club. Ce soir-là, il est d’une redoutable adresse avec un joli 17/24 aux tirs et 13/19 aux lancers-francs. Il ajoute 9 rebonds, donne 2 passes et intercepte 2 ballons en 37 minutes lors de la folle victoire 155-143.

Ancien des Wildcats de Kansas State, Richmond conclura 8 matchs à 30 points et plus dont 2 avec un double-double :

  • 18 janvier 1989 contre New York, victoire 133-119 : 31 points (10/15 aux tirs et 10/12 aux lancers-francs), 11 passes
  • 17 mars 1989 contre Atlanta, victoire 128-119 : 36 points (16/28 aux tirs et 3/3aux lancers-francs), 11 rebonds

Il réussira 6 autres matchs avec un double-double, soit 8 au total. Il fera partie du meilleur 5 des rookies en 88-89 en compagnie de Hersey Hawkins (Philadelphie), Willie Anderson (San Antonio), Rik Smits (Indiana), Charles Smith (Los Angeles Clippers).

“En etant drafté par les Golden State Warriors, ma première équipe, j’ai vraiment adoré le quartier, j’aime aimé l’équipe, la manière dont nous jouons. J’avais eu l’opportunité d’y entrer de suite et de familiariser avec l’attaque. Avec Chris Mullin et d’autres gars de l’équipe, ils l’ont vraiment aidé et m’ont propulsé à remporter le titre de rookie de l’année. C’était définitivement un effort collectif”. (nba.com/warriors).

Mitch Richmond quittera les Golden State Warriors à l’été 1992 après trois saisons et 234 matchs pour la franchise d’Oakland pour des moyennes de 22,7 points (48,6 % aux tirs, 35,7 % à 3-points et 84 % aux lancers-francs), 5,5 rebonds et 3,4 passes. Il sera transféré aux Sacramento Kings en échange de Billy Owens et un second tour de draft.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *