Michael Jordan : les 31 triple-doubles de His Airness

En 13 saisons avec Chicago, Michael Jordan a totalisé 30 triple-doubles en portant ce maillot de la franchise de l’Illinois : 28 en saison régulière, 2 en playoffs. Avec un réalisé lors du All-Star Game en 1997, His Airness en compte 31 au total dans son immense carrière de joueur (points, rebonds, passes). Détails et infographie.

Leader offensif de cette équipe des Bulls, le natif de Brooklyn s’est sublimé en réalisant pareille performance à de multiples reprises au même titre que ses prédécesseurs (Oscar Robertson, Larry Bird) et de joueurs qui ont évolué en NBA après sa fin de carrière (Lebron James, Russell Westbrook). Michael Jordan enregistrera son premier triple-double avec Chicago lors de son année rookie.

PREMIER TRIPLE-DOUBLE CONTRE DENVER

Sélectionné en troisième position de la draft 1984, l’arrière numéro 23 donna le tournis dans la défense des Denver Nuggets. Lors de la victoire 122-113, soit son 38ème match en carrière, Jordan finit avec 35 points (11/16 aux tirs et 13/15 aux lancers-francs), 14 rebonds et 15 passes (son record dans cette catégorie). Un succès qui a permis aux Bulls d’avoir un bilan équilibré : 19 victoires – 19 défaites.

3 TRIPLE-DOUBLES A 40 POINTS ET PLUS

C’est lors de la saison 1988-1989 que Michael Jordan a réalisé ses triple-doubles avec le plus gros total de points inscrits : 40 points et plus dont deux matchs d’affilée :

  • 3 janvier 1989 contre les Los Angeles Clippers : 41 points (15/30 aux tirs et 11/15 aux lancers-francs), 10 rebonds, 11 passes et aussi 6 interceptions
  • 9 avril 1989 contre les Atlanta Hawks :  40 points (13/29 aux tirs et 14/14 aux lancers-francs), 10 rebonds, 12 passes
  • 13 avril 1989 contre les Indiana Pacers :  47 points (13/29 aux tirs et 14/14 aux lancers-francs), 11 rebonds, 13 passes

Le triple-double de Michael Jordan contre Indiana

Lors de cette rencontre face aux Clippers, Michael Jordan a bien été secondé par Scottie Pippen. L’ailier a fini avec également un triple-double : 15 points, 10 rebonds et 12 passes.

Son meilleur total de rebond dans un triple-double est de 14, un chiffre qu’on retrouve à 4 reprises (dont le premier contre Denver, voir ci-dessus) :

  • 13 mars 1989 contre les Indiana Pacers : 21 points (7/15 aux tirs dont 3/4 à 3-points et 4/4 aux lancers-francs), 14 rebonds, 14 passes
  • 2 avril 1989 contre les New Jersey Nets : 27 points (11/23 aux tirs, 5/5 aux lancers-francs), 14 rebonds, 12 passes
  • 21 avril 1989 contre les Washington Bullets : 34 points (13/31 aux tirs, 8/11 aux lancers-francs), 14 rebonds, 11 passes

Ce match contre les Pacers au Chicago Stadium correspond au triple-double le plus rapide réalisé : au bout de 21 minutes de jeu, il en était déjà à 15 points, 11 rebonds et 10 passes.

Le triple-double de Michael Jordan, le plus rapide

10 TRIPLE-DOUBLES EN 11 MATCHS (1989)

Durant cette même saison 1988-1989, après le All-Star Weekend, Michael Jordan a été extraordinaire. Sur 11 matchs de suite joués entre le 13 mars 1989 et le 14 avril 1989, His Airness conclut 10 rencontres avec un triple-double dont 6 qui a permis à sa franchise de repartir avec la victoire. L’arrière de Chicago fut surhumain, fantasmagorique, marche sur l’eau.

2 TRIPLE-DOUBLES EN PLAYOFFS

A la fin de cette saison régulière 1988-1989, les Bulls finissent 6ème de la Conférence Est avec 47 victoires et 35 défaites. Ils éliminent au premier tour Cleveland (troisième) au meilleur des cinq manches (3-2). En demi-finale de conférence, Chicago affronte New York, deuxième meilleur bilan à l’Est. Lors du Game 1 de cette série, Michael Jordan a atomisé la défense des Knicks signant le premier triple-double de sa carrière en phase de playoffs. Au Madison Square Garden, MJ signe un match parfait d’adresse : 34 points (11/17 aux tirs dont 1/2 à 3-points, 11/11 aux lancers-francs), 10 rebonds et 12 passes en 46 minutes. C’est alors la première fois qu’un joueur des Bulls réalise ce genre de performance dans un match d’une haute importance.

Le premier triple-double en playoffs de Michael Jordan

Plus de 4 ans après, Michael Jordan réitère ce type de performance face aux Knicks encore. Cette fois-ci, le 2 juin 1993, lors du Game 5 de la finale de conférence Est, MJ claque 29 points (11/24 aux shoots et 7/9 aux lancers-francs), 10 rebonds et 14 passes en 45 minutes. Victoire importante des Bulls au Madison Square Garden (97-94) qui a permis au champion NBA 1992 de mener 3-2 dans cette finale. Il s’agit alors du second triple-double de Jordan en playoffs, soit le dernier.

Le second triple-double en playoffs de Michael Jordan

DERNIER TRIPLE-DOUBLE AVEC CHICAGO

Le 14 avril 1997, Jordan signe son dernier triple-double avec le maillot de Chicago à l’age de 34 ans. Lors de la 69ème victoire de ces Bulls dominateurs cette saison face aux Toronto Raptors (117-100), Jordan signe 30 points (12/24 aux tirs dont 4/7 à 3-points et 2/2 aux lancers-francs), 11 rebonds et 10 passes pour ce qui aura été son 31ème triple-double de sa carrière.

ALL-STAR GAME 1997, PREMIER JOUEUR EN TRIPLE-DOUBLE

Deux mois avant ce dernier triple-double, le 9 février 1997, à la Gund Arena de Cleveland, l’ex-arrière de North Carolina, est devenu le premier joueur à enregistrer un triple-double au All-Star Game : 14 points, 11 rebonds et 11 passes lors de la victoire de la conférence Est (132-120).

Le triple-double de Michael Jordan au All-Star Game 1997

 Infographie – Michael Jordan : les 31 triple-doubles de His Airness

Michael Jordan, les 31 triple-doubles de His Airness (c) B-Rise, RS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *