Maryland – Duke 1995 : Joe Smith, 40 points, 18 rebonds et un buzzer-beater

Tout à fait splendide. C’est par ces mots qu’on pourrait qualifier la performance de Joe Smith avec le maillot des Maryland Terrapins. Face à Duke, il marque ses 39ème et 40ème points grâce à une claquette avant le retentissement du buzzer. Avec 18 rebonds à son actif, il valide un énorme double-double lors de sa deuxième saison NCAA. Précisions.

Joueur sophomore de 20 ans, le futur numéro de la draft 1995, s’est employé face à Duke entrainé par Mike Krzyzewski à la Cameron Indoor Stadium, le campus universitaire de Durham en Caroline du Nord, l’enceinte des Blue Devils (Cherokee Parks, Trajan Langdon, Jeff Capel, Erik Meek). Le 1er mars 1995, Joe Smith éteint l’équipe double championne universitaire en 1991 et 1992 en ramenant avec son bras droit le ballon vers le cercle qui transperce le filet, offrant la victoire à Maryland et ses coéquipiers, euphoriques après la rencontre.

Avec une claquette victorieuse, il termine avec 40 points à 15/25 aux tirs et 18 rebonds dont 10 offensifs. Le match fut très serré avec 14 égalités et 26 fois de changement de leader au tableau d’affichage. Succès de Maryland 94-92, le 22ème en 27 matchs. Avant ce panier décisif de Joe Smith, Cherokee Parks avaient égalisé à 92-92 suite à deux lancers réussis. Les étudiants fans de Duke avaient tout simplement reconnu leur défaite en déclarant ” Joe Smith killing us”. 

Cette victoire avait une saveur particulière pour Smith car le head coach des Terrapins Gary Williams était absent en raison d’une hospitalisation pour une pneumonie : ” C’est le type de match que je lui dédie. On savait que ce match était important pour nous, donc on continue notre saison et attend son retour sur le banc de touche. Une fois sur le terrain, dès les premières minutes, et que mes premiers tirs sont rentrés, je me suis dit qu’il fallait rester agressif. C’est beau de jouer des gros matchs particulièrement à la Cameron. Si je rate des shoots, je veux rester agressif. C’est ce que tout le monde attend de moi. (source : Legends Of Maryland Basketball)

Pour Joe Smith, ce match restera un des grands souvenir de sa carrière universitaire. Il sera élu joueur de l’année de l’Atlantic Coast Conference. A l’été 1995, il se présente à la draft NBA et conclura ainsi deux superbes années universitaires avec deux successives double-double de moyenne :

  • 1993-1994 : 19,4 points et 10,7 rebonds en 30 matchs
  • 1994-1995 : 20,8 points et 10,6 rebonds en 34 matchs

Le double-double colossal de Joe Smith face à Duke

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *