March Madness 1998 : la belle histoire de la famille Drew à Valparaiso

C’est un merveilleux moment qui s’est produit entre un père et son fils en 1998. Homer Drew, le coach de Valparaiso a vu son enfant Bryce inscrire le 3-point victorieux au buzzer, au premier tour de la March Madness, dans le tableau de la région Midwest. Une action décisive qui s’est déroulée en 2,5 secondes face à Mississippi.

Le 13 mars 1998, la March Madness NCAA nous avait offert encore un grand moment d’exaltation. A la Myriad Convention Center d’Oklahoma City, un match de premier tour du tableau Midwest opposait les Valparaiso Crusaders, fac située dans l’Indiana et champion de la Mid-Continent-Conference (maillot jaune), au Mississippi Rebels, dit les Ole Miss Rebels (maillot blanc).

DEUX LANCERS RATES PAR SESAY, JOUEUR DES REBELS

A 4,9 secondes de la fin du match, l’ailier Ansu Sesay pouvait donner un avantage de 4 points en faveur des Rebels s’il réussissait à convertir ses deux lancers-francs. Et pourtant, lui qui tournait à 72,7 % dans cet exercice cette saison, rata ses deux tentatives. Mais Mississippi menait toujours au score : 69-67. Lorsque le deuxième lancer A été loupé, un joueur des Rebels et un autre des Crusaders étaient à la lutte pour prendre le rebond. Le ballon finit par sortir des limites du terrain. L’arbitre jugea que le ballon a été touché par un joueur des Rebels.

La remise en jeu est e faveur de Valparaiso. Il resta alors 2,5 secondes à jouer pour les joueurs coachés par Homer Drew dont le fils Bryce totalisait 19 points dans la rencontre à cet instant. Les remplaçants des deux équipes ne tenaient plus debout pour savoir lequel des deux poursuivrait l’aventure dans cette March Madness.

LE 3-POINT DE BRYCE DREW CRUCIFIE MISSISSIPPI AU BUZZER

Pour les Crusaders, Jamie Skyes effectua la remise en jeu. Tous ses coéquipiers sont dans l’autre camp du terrain. Pris par un défenseur, bras levés, qui le colla sur la zone de remise en jeu, Skyes fit une passe de quarterback à Bill Jenkins qui réceptionna parfaitement le ballon et le transmit rapidement à Bryce Drew. Le meneur se trouva derrière la ligne à 3-points. Le fils du coach Drew saisissait bien le cuir, arma son shoot à 3-point à une seconde de la fin du temps réglementaire. Le ballon traverse le filet du cercle. Le buzzer retentit. Victoire de Valparaiso sur la plus petite des marges : 70-69. Pour leur troisième participation à la March Madness, les Crusaders obtenaient leur première victoire dans cette compétition (2 défaites au premier tour en 1996 et 1997).

On ne cessera de le répéter : un match de basket se joue sur des détails. Quelques secondes auparavant, rappelons-nous que Sesay pouvait permettre aux Ole Miss Rebels de mener 71-67. Le destin a en voulu autrement. La déception des Rebels contrastait inévitablement avec la joie des Crusaders qui avaient tous plongé sur Bryce Drew héros du jour qui a fini enseveli par les corps de ses coéquipiers. Le coach Drew était ému après cette victoire au buzzer, confiant : « Je suis en train d’essuyer mes larmes des yeux ». 

L’auteur du tir victorieux a été le grand artisan de ce succès. Bryce Drew termina meilleur scoreur de son équipe : 22 points (7/16 aux tirs dont 4/11 à 3-points et 4/5 aux lancers-francs), 3 rebonds, 8 passes et 3 interceptions.

Deux jours plus tard, le 15 Mars 1998, Valparaiso poursuivait sa route dans cette March Madness en battant après prolongation Florida State : 83-77 au second tour. En demi-finale régionale, ils perdront contre Rhode Island 74-68 le 20 mars.

Les images de la fin de match Valparaiso-Mississippi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *