March Madness 1998 : André Miller en triple-double

En finale régionale de la March Madness, André Miller a démontré qu’il était un tel joueur polyvalent au sein des Utes de Utah. Face aux Arizona Wildcats, il a brillé auprès de ses coéquipiers avec au bout un magnifique triple-double.

Né à Los Angeles, c’est en Californie que André Miller a été à la hauteur de cet événement phare du basket universitaire. A la Honda Center d’Anaheim, Utah s’est défait aisément d’Arizona (Mike Bibby, Jason Terry) en gagnant de 25 points (76-51). Après la mi-temps (29-20), les Utes ont pris le large en deuxième mi-temps en marquant 47 points contre 31.

Miller a terminé avec 18 points (7/14 aux tirs et 4/8 aux lancers-francs) au compteur en plus de ses 14 rebonds et 13 passes. Le meneur distille 13 des 19 passes de son équipe. Rick Majerus était très heureux de pouvoir compte sur un joueur de la trempe de Miller : “j’aime André et je ne le transférerais pour personne dans le monde”.

Avec son triple-double, il devient le quatrième joueur à réaliser ce type de performance dans une phase finale du championnat universitaire après Gary Grant, Shaquille O’Neal, David Cain. “Oui, je pense que c’est le meilleur match auquel j’ai joué”, déclarait André Miller après ce succès au New York Times.

En partie grâce à sa performance au même titre que ses partenaires (Michael Doleac : 16 points, 11 rebonds ; Alex Jensen : 11 points, 10 rebonds ; Hanno Mottola : 14 points, 5 rebonds), les Utah Utes validaient leur ticket pour le Final Four à San Antonio à l’Alamodome. Ils finiront vice-champion NCAA à la suite de leur défaite contre d’autres Wildcats, ceux de Kentucky (78-69).

Le triple-double en images d’André Miller

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *