Les 30 points de Vernon Maxwell dans le 4e quart-temps : Mad Max finit avec 51 points

On ne sait pas s’il a pris 2 tasses de café avant de débuter la rencontre ce soir de janvier. Vernon Maxwell a livré un splendide match en saison régulière face à Cleveland. L’arrière d’1m93 claque 51 points et s’offre un florilège de paniers dans les 12 dernières minutes.

Au terme de la saison 1990-1991, Maxwell conclut celle-ci avec des moyennes de 17 points, 2,9 rebonds et 3,7 passes en 82 matchs.

Le 16 janvier 1991, Vernon Maxwell offrait un 22ème succès aux Houston Rockets face aux Cleveland Cavaliers: 103-97. Sans Hakeem Olajuwon, Mad Max détruisait la défense des Cavs en marquant notamment 30 des 38 points inscrits dans le quatrième quart-temps pour son équipe. Au final, devant 13 524 spectateurs, le futur double champion NBA avec Houston termina la partie avec 51 points en 46 minutes de jeu avec l’adresse au rendez-vous : 14/25 aux tirs dont 4/10 derrière la ligne à 3-points, 19/22 aux lancers-francs. Il ajoute 5 rebonds à sa ligne de statistiques.

Maxwell signe sa meilleure performance offensive en carrière avec le maillot des Rockets qu’il a rejoint au cours de la saison 1989-1990 en provenance des San Antonio Spurs. Il bat son précédent record en carrière en termes de points : 34 unités le 14 janvier 1991 face aux Clippers (13/23 aux tirs).

Coach des Houston Rockets, Don Chaney estimait avoir vu un des one-man show les plus impressionnants en parlant de la performance de feu du numéro 15 des Rockets.

VERNON MAXWELL DANS L’HISTOIRE DES HOUSTON ROCKETS

Vernon Maxwell est devenu ce soir-là le cinquième joueur de l’histoire des Houston Rockets à marquer au moins 50 points en une rencontre. Il rejoint Elvin Hayes (54 points en 1968 et 50 en 1970), Calvin Murphy (57 points en 1978)Moses Malone (51 points en 1981 et 53 en 1983) et Hakeem Olajuwon (52 points en 1990). Le sixième joueur de Houston qui réalisera pareille performance et pas qu’une fois sera un arrière bien barbu : un certain James “champagne” Harden.

Encore plus précis, Mad Max est le cinquième joueur de la ligue à planter au moins 30 points dans un quart-temps. Wilt Chamberlain (31 points en 1961-1962 avec Philadelphie), George Gervin (33 points en 1977-1978 avec San Antono), David Thompson (32 points en 1977-1978 avec Denver) et Michael Jordan (30 points en 1988-1989 avec Chicago) l’avaient fait avant lui.

Les 51 points de Vernon Maxwell en images

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *