Lebron James : The Decision, le Chosen One débarqua à Miami

Le 8 juillet 2010, c’est sur la chaîne ESPN que Lebron James annonça son choix de rejoindre le Miami Heat pour la suite de sa carrière en NBA. Après 7 premières saisons dans la Grande Ligue dans l’Ohio à Cleveland, The King se lança un nouveau défi.

En France, il était 3h28 quand cette annonce tomba. Chemise à carreaux violets et blancs sur les épaules, assis, King James confirma qu’il posa ses valises en Floride à South Beach. Coup de chaud dans la free agency NBA ce jour de juillet 2010. Cette nouvelle avait totalement enflammé les réseaux sociaux, les médias sportifs américains et européens qui ne parlaient que de cette arrivée du numéro 1 de la draft 2003.

ESPN avait vu les choses en grand en diffusant sur son antenne une bande annonce pour les téléspectateurs pour connaître la future destination de Lebron James. Aux Etats-Unis, on sait y faire pour teaser des programmes, des films.

UN TRIO LEBRON JAMES-DWYANE WADE-CHRIS BOSH

Lebron James avait alors évolué au côté de deux All-Star : Dwyane Wade et Chris Bosh. Rebaptisés, les “Three Amigos”, le futur trio avait été présenté à l’American Airlines Arena devant 13 000 spectateurs. Une cérémonie de 30 minutes s’était déroulée avec clips, interviews, effets spéciaux et un passage au milieu du public.

Miami changea de statut dans la conférence Est et le championnat nord-américain en devenant un des favoris pour décrocher le trophée doré ‘Larry O’Brien”. Selon ESPN, ces trois joueurs avaient ce projet de se réunir sous la même tunique en en parlant en 2008 au JO de Pékin. A croire que deux ans plus tard, leurs voeux ont été exaucés.

DES FANS DES CAVS SENTIS TRAHIS PAR LEBRON JAMES

Les fans de Cleveland avaient vécu de leur côté cette annonce comme une trahison et un abandon. Bien au delà de la déception, cela a pris des proportions énormes et certains avaient brûlé des maillots de Cleveland floqué du nom de James et de son numéro 23 dans les rues de la ville. Ils ont même usé de leur énergie en jetant des cailloux sur un poster géant de la star natif d’Akron.

Propriétaire des Cavaliers, Dan Gilbert avait eu du mal à digérer cette nouvelle et n’avait pas mâché ses mots envers Lebron James en l’insultant copieusement au travers d’une lettre :

« Chers fans de Cleveland, du Nord-Est de l’Ohio et des Cavs,

Comme vous le savez, ce soir, notre ancien héros, qui a grandi dans la région, a décidé de partir. Il n’est plus un Cavalier. Cette annonce a été faite sur une télévision nationale après une journée d’auto-promotion et de narcissisme comme jamais l’histoire du sport n’avait connue. C’est bien évidemment une déception pour nous tous.

Mais la bonne nouvelle, c’est que ceux qui restent à Cleveland resteront des gens loyaux et qui ne vous trahiront jamais. Je préfère parler de l’avenir que du passé. Nous avons beaucoup de choses à vous annoncer dans les jours qui viennent. Vous méritez plus que cette lâche trahison. Vous avez tant donné pour cette équipe que vous méritez mieux.

Et ce soir, je m’engage et je garantis personnellement que les Cavs gagneront un titre NBA avant celui qui se fait appeler le Roi. Si vous pensiez que nous allions baisser les bras, vous vous trompez. Voir autant d’égoïsme et de trahison est une source de motivation.

Ce acte choquant de déloyauté est contraire à ce que nous voulons enseigner à nos enfants. Cette action sans coeur et sans pitié sera une antidote à la malédiction qui pèse sur notre ville.

Celui qui s’auto-proclame le Roi part dans le Sud avec cette malédiction.

Dormez bien, habitants de Cleveland.

Demain sera un jour encore plus beau, et sachez que toute notre énergie sera concentrée sur une seule chose : gagner un titre. »

Ironie du sort, Cleveland remportera son premier titre NBA en 2016 avec Lebron James lorsque le natif d’Akron avait décidé à l’été 2014 de revenir sur ses terres et l’Ohio.

“Je crois que cela va me donner la meilleure occasion pour gagner, et pour gagner pendant des années et des années et non pas seulement pendant une saison (…). Je veux être capable de remporter des championnats”, expliquait Lebron James sur ESPN sur son arrivée au Heat. En effet, avec Miami, sur ses 4 années, il ira 4 fois de suite en finale NBA en remportant deux titres : 2012 face à Oklahoma et 2013 face à San Antonio. Deux titres lors desquels il sera élu à chaque fois MVP des Finals. Une belle revanche pour Lebron James qui avait connu une première désillusion en 2007 en perdant en finale contre les San Antonio Spurs.

De 2010 à 2014, Lebron James n’a pas eu le temps de chômer à Miami avec son maillot floridien floqué du numéro 6:

  • 294 matchs de saison régulière : 26,9 points, 7,6 rebonds et 6,7 passes
  • 87 matchs de playoffs : 26,9 points, 8,4 rebonds et 5,7 passes
  • 100 double-doubles (saison régulière + playoffs)
  • 14 triple-doubles (saison régulière + playoffs)

L’annonce de Lebron James en images

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *