Le rookie John Wall flirte avec le triple-double

Numéro 1 de la draft 2010 par les Wizards, John Wall a ensorcelé les Sixers pour son troisième match NBA lors de sa saison rookie en frôlant le triple-double. 

Pour ses débuts en professionnel avec les Washington Wizards, le 28 octobre 2010, John Wall était complètement passé au travers pour son premier match. Lors de la lourde défaite contre Orlando 112-83, l’ancien meneur des Kentucky Wildcats a terminé avec points à 6/19 et 9 passes. Le 30 octobre, comme d’autres joueurs avant lui, il a montré un tout autre visage au match suivant après une piètre performance. “The Great of Wall of Kentucky” a été brillant face aux Atlanta Hawks en compilant 28 points, 5 rebonds et 9 passes avec une meilleure adresse aux tirs (9/17 dont 2/3 à 3-points).

Pour son troisième match en carrière, le premier devant les fans des Wizards au Verizon Center, le gamin de Raleigh fait encore mieux et humait enfin le parfum de la victoire pour sa première saison en NBA. Face à Philadelphie, le 2 novembre 2010, il aligne 29 points, 13 passes et 9 interceptions en 44 minutes. Un presque triple-double à 20 ans.

Ce type de performance, très en verve en NBA, il le fera une semaine plus tard. Face à Houston, il finit avec 19 points, 10 rebonds et 13 passes et 6 interceptions.

JOHN WALL, UN RECORD EGALE AUX INTERCEPTIONS

Il devient le troisième joueur à totaliser 9 interceptions dans l’histoire de la franchise de Washington. Avant lui, Gus Williams en 1984 et Michael Adams avait réussi la même performance. Il bat le record du plus grand nombre d’interceptions effectué par un rookie de Washington. En 1988, Muggsy Bogues avait cumulé 7 interceptions.

D’ailleurs, John Wall fait partie avec deux autres rookies de ceux qui détiennent le record du nombre d’interceptions pour leur première année dans la Grande Ligue. Les deux joueurs en question sont Quinn Buckner (en 1977 avec Milwaukee) et Mario Chalmers (en 2008 avec Miami)

Pour sa première saison NBA, il tournait à 16,4 points, 4,6 rebonds, 8,3 passes et 1,8 interception en 69 matchs.

Les images de John Wall face à Atlanta en 2010

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *