Le carton de Gary Payton contre Houston en 2000 : près d’un nouveau triple-double

Féroce défenseur, bon intercepteur, trashtalker, Gary Payton savait péter des perfs sur le terrain. Le numéro 20 des Sonics de Seattle s’est allègrement amusé face aux défenseurs d’une franchise texane double champion NBA en 1994 et 1995. Précisions. 

En toute fin de saison régulière 1999-2000, le meneur Gary Payton s’est montré titanesque sur le parquet des Houston Rockets du duo Cuttino Mobley – Steve Francis. Au Compaq Center, sa franchise s’imposait 121 à 112 le 16 avril 2000. “The Glove” finit la partie avec 43 points (17/31 aux tirs dont 2/4 à 3-points et 6/8 aux lancers-francs), 11 rebonds, 7 passes et 4 interceptions. Une ligne de stats impressionnante pour l’un des meilleurs défenseurs des années 90. Grâce à lui, Seattle ramassait sa 44ème victoire en 80 matchs.

GARY PAYTON MARQUE 40 POINTS ET + POUR LA TROISIEME FOIS EN CARRIERE

Lors de ses 8 premières saisons NBA, le meilleur défenseur de la saison 1995-1996 n’avait jamais dépassé la barre des 40 points et plus. Lors de cette saison 1999-2000, Payton dépassait pour la troisième fois cette barre après ses 41 unités le 15 février contre Washington et les 40 contre Vancouver le 13 mars.

Le meneur chauve des Sonics rejoint d’autres joueurs à aligner au minimum 40 points, 10 rebonds, 7 passes et 4 interceptions en saison régulière : Rick Barry, Pete Maravich, Julius Erving, Bernard King, Isiah Thomas, Larry Bird, Michael Jordan, Clyde Drexler.

L’ancien acolyte de Shawn Kemp battra ce record de points. Le 4 mars 2001, face aux Wolves du Minnesota, il score 44 points lors d’une défaite 119 à 111.

La performance de Gary Payton en images

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *