Le “Blindfold Dunk” signé Cédric Ceballos au Slam Dunk Contest 1992

Jeune joueur des Phoenix Suns en 1992, cette année-là, Cédric Ceballos souleva le trophée du Slam Dunk Contest. A la faveur d’un dunk réussi yeux bandés tout en traversant le terrain, c’est de cette façon que “Ice” s’était démarqué de ses adversaires lors ce concours au NBA All-Star Weekend à Orlando.

En ce soir du 8 février 1992, on retrouva sur le parquet d’Orlando Arena 7 participants pour le neuvième Slam Dunk Contest de l’histoire de la NBA, un concours qui existe depuis 1984. Doug West (Minnesota), Shawn Kemp (Seattle), Stacey Augmon (Atlanta) ont été de ceux qui ont eu un cumul de points le plus bas au premier tour suite à leurs deux dunks, synonyme alors d’élimination.

En demi-finale, il restait plus que 4 concurrents : Nick Anderson (Orlando), John Starks (New-York), Larry Johnson aka Grandmama (Charlotte) et donc Cédric Ceballos (Phoenix). Les deux derniers cités se hisseront en finale avec respectivement un total cumulé de 98 et 90,4 points après la validation de leurs deux dunks à ce stade du concours.

En finale, on retiendra les deux meilleures notes sur les trois dunks des deux finalistes. Celui ayant le meilleur total avait été donc désigné vainqueur de ce concours de dunk. Dans cette finale, Cédric Ceballos domina largement l’ailier-fort des Hornets. Ce qu’on retiendra de cette finale, c’est donc ce dunk avec le bandeau noir cachant les yeux du numéro 23 des Phoenix Suns. Cette tentative, “Ice” l’a réussi lors du deuxième dunk à valider. Dan Majerle, son coéquipier, l’aida à placer ce fameux bandeau sur les yeux de Ceballos.

CEDRIC CEBALLOS : UNE NOTE DE 50 POUR SON BLINDFOLD DUNK

Après avoir fait bondir une fois le ballon, l’ancien ailier de la fac de California State courut tout droit, sauta depuis la ligne des-lancers-francs, passa le ballon qui transperça le filet et entendit le bruit de l’arceau. Ceballos ôta son bandeau et retrouva Dan Majerle qui le félicita et le prit dans ses bras. La foule applaudit comme Doug West et Stacey Augmon, les joueurs éliminés du concours. Avec ce “dunk à l’aveugle”, “Garbage Man” obtint la note maximale de 50.

Avec 47.2 au premier dunk puis ce 50, Cédric Céballos, 22 ans en 1992, était sur de remporter ce concours sachant que Larry Johnson avaient été crédité de deux notes en dessous de 40 : 33,5 et 32,5. Ceballos passera tranquillement un troisième dunk (43,3). Johnson ne fit pas de troisième dunk pour l’honneur sachant qu’il avait déjà perdu.

L’ailier de deuxième année, natif de Hawaii, après ce succès, reçut l’étiquette de “Blindfold Dunk” (traduisait par dunk aux yeux bandés). On le concède, esthétiquement et techniquement, ce n’est pas un dunk très élaboré mais réussir à courir avec le bandeau sans voir où se trouve le cercle et rentrer le ballon orange dans l’arceau mérite des applaudissements.

Ce “Blindfold Dunk” rappelle un peu un an plus tôt le dunk aveugle de Dee Brown (Boston). En 1991, lors du Slam Dunk Contest, il avait dunké le ballon avec son bras gauche qui masqua son visage.

D’ailleurs Cédric Ceballos partageait une anecdote concernant les dunks de Brown et sur ce fameux “Blindfold Dunk” qu’il a tant exécuté à l’entraînement : « L’idée de ce dunk aveugle m’est venue à Los Angeles en voyant Magic shooter les yeux fermés. Je me suis entraîné pendant un bon mois avec Gorilla, la mascotte des Suns. Par chance, ce dunk était le plus réussi de tous ceux que j’ai tentés. La première fois que j’ai essayé, j’ai dunké dans le vide… Le pire échec, c’est lorsque j’ai répété avec toute la presse. J’ai fini dans les caméras ! J’avais battu Dee Brown dans un concours de dunks à la fac. Pour remporter son concours en 1991, il a utilisé tous les tricks que j’avais déployés contre lui… Ça m’a rendu dingue ! Il faisait le concours parce qu’il jouait plus que moi et il réutilisait tous mes trucs !” (source et propos traduits par Mondial Basket)

Le “Blindfold Dunk” de Cédric Ceballos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *