Laurent Sciarra, MVP du All-Star-Game LNB 2008

Le All-Star Game LNB est un des événements annuels et majeurs du basket tricolore qui réunit les meilleurs joueurs français et étrangers du championnat de France de Pro A. En 2008, Laurent Sciarra a reçu le trophée de MVP pour son match plein.

113 sélections en équipe de France, Laurent Sciarra, médaillé d’argent aux Jeux Olympiques de Sydney en 2000, est sorti du lot le 28 décembre 2008 à l’occasion de cette 22ème édition du All-Star Game. Au Palais omnisport de Paris-Bercy, (la 7ème édition dans cette salle mythique parisienne). Devant les 14 658 spectateurs, le meneur qui évoluait cette année-là à Orléans, a compilé 25 points avec peu de déchets en attaque (9/11 aux tirs dont 6/6 à 3-points), 9 rebonds et 7 passes, soit 37 d’éval.

Fantastique au sein de la sélection française, Sciarra a bien été épaulé par Amara Sy (17 points à 8/13 aux tirs, 4 rebonds, 18 d’éval), Nando De Colo (15 points, 3 rebonds et 6 passes, 18 d’éval), ainsi que Stéphane Risacher (11 points, 5 rebonds).

SCIARRA MVP PERDANT

Et pourtant, la sélection française avait perdu la rencontre de 7 points face à celle étrangère au terme d’un match étriqué et très bien en rythme : 108-101. Le choix de decerner le titre de MVP à un joueur d’une équipe perdante peut surprendre. Pourtant plusieurs étrangers très en vue sur le parquet parisien auraient pu repartir avec ce trophée individuel. Lamayn Wilson s’est offert un double-double (23 points, 10 rebonds, 23 d’éval). Zack Wright (18 points, 3 rebonds et 6 passes, 20 d’éval), et Eric Campbell (15 points à 7/10 aux tirs, 8 rebonds) se sont aussi bien démenés.

Les joueurs étrangers avaient ainsi pris leur revanche sur les joueurs français qui les avaient battus 94-82 avec un Nando De Colo, élu MVP en 2007. Quant au match en lui-même, la sélection française l’a incontestablement laché à cause d’une panne aux lancers-francs : un vilain 5/17. Dans cet exercice, les joueurs étrangers en ont réussi 15 sur les 24 tentés.

Avec des moments de spectacle et une série de alley-oop qui ont ravis le public, la fin du troisième quart-temps laissait présager une fin de match serré : les joueurs français menaient 77-76. Avec plus de six minutes à écouler dans le quatrième quart-temps, Alain Koffi permit à son équipe d’égaliser à 87-87. Les deux sélections ne lâchaient pas le morceau. A la 37ème minute, Brion Rush, avec un tir longue distance, redonnait l’avantage à la sélection étrangère : 95-92. A la 39eme minute, l’écart se creusait à huit unités grâce à un allez-oop de Wilson sur une passe de Wright (100-92). Les Français reviendront à -4 mais solide, le étrangers vont sécuriser la victoire.

Avant cette rencontre axée sur l’attaque, un bel hommage avait été rendu à cinq des médaillés d’argent de Sydney qui évoluaient cette année-là dans le championnat de France de Pro A : Laurent Sciarra (Orléans), Laurent Foirest (Asvel), Cyril Julian (Nancy), Stéphane Risacher (Chalon), et Moustapha Sonko (Hyères-Toulon) : « C’est toujours une joie de se retrouver, c’est comme si on s’était quitté la veille. Mais c’est aussi plaisant de jouer avec cette jeune génération. C’est vivifiant. On a la eu chance d’être applaudi en début de rencontre, c’est un joli clin d’œil », soulignait en fin de match Sciarra. (source : lnb).

Au cours de la rencontre, les pom-pom girls des Chicago Bulls ‘les LovaBulls » sont venues dans la capitale pour faire uné demonstration de leurs talents de danseuses via leurs chorégraphies. Un régal des yeux pour la gente masculine présent dans les gradins.

LA SÉLECTION FRANCAISE
  • Amara Sy (ASVEL Lyon-Villeurbanne)
  • Abdoulaye M’Baye (Dijon)
  • Laurent Foirest (ASVEL Lyon-Villeurbanne)
  • Alain Koffi (Le Mans)
  • Yannick Bokolo (Gravelines-Dunkerque)
  • Stéphane Risacher (Chalon)
  • Nando de Colo (Cholet)
  • Ali Traoré (ASVEL Lyon-Villeurbanne)
  • Victor Samnick (Nancy)
  • Laurent Sciarra (Orléans)

Coach : Philippe Hervé ; Assistant-coach : Didier Dobbels

LA SÉLECTION ETRANGERE
  • Cedrick Banks (Orléans)
  • Lamayn Wilson (Nancy)
  • Zack Wright (Chalon)
  • Kevin Houston (Rouen)
  • Brion Rush (Strasbourg)
  • Damir Krupalija (Dijon)
  • Tony Skinn (Gravelines-Dunkerque)
  • Eric Campbell (ASVEL Lyon-Villeurbanne)
  • Austin Nichols (Hyères-Toulon)
  • Chevon Troutman (ASVEL Lyon-Villeurbanne)

Coach : Vincent Collet; Assistant-coach : Jean-Marc Dupraz

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *