Lakers-Spurs (Opening Night 1989) : David Robinson, 23 points-17 rebonds

Pour son tout premier match NBA sous le maillot des San Antonio Spurs, David Robinson ne manque pas ses débuts. A 24 ans, le néo-interieur de la franchise du Texas conclut la rencontre face aux Los Angeles Lakers avec un bien beau double-double. Détails.

Le 4 novembre 1989, le pivot qui aura été rebaptisé l’Amiral par la Grande Ligue, a bien fait le job dans la peinture ce soir-là face à la mythique franchise californienne (Byron Scott, James Worthy, Magic Johnson, AC Green). A la suite d’un premier succès 106-98, David Robinson, pivot titulaire, rend une première feuille de stats plus que satisfaisante : 23 points (6/11 aux tirs et 11/14 aux lancers-francs), 17 rebonds. Il termina meilleur scoreur des Spurs derrière ses coéquipiers avec lesquels il a bossé les systèmes du coach Larry Brown : Terry Cummings (22 points), Sean Elliott (16 points).

Robinson, sélectionné en première position de la draft 1987, n’a seulement pu rejoindre le Texas qu’en 1989 car il devait remplir ses obligations militaires avec l’US Navy, l’une des cinq composantes des Forces armées des États-Unis. Au sein de l’équipe universitaire de la Navy, surnommé les Midshipmen, il rayonne pendant 4 ans (1983-1987) avec ses partenaires : 21 points, 10,3 rebonds et 4,1 contres en 127 matchs joués.

Ces stats moyennes ont totalement séduit les Spurs qui a eu bien raison de miser sur lui. Pour sa première saison outre-Atlantique, en tant que rookie, David Robinson va claquer 58 autre double-doubles et surtout 3 triple-doubles en 82 matchs de saison régulière. Il finira celle-ci avec 24,3 points, 12 rebonds, 2 passes et 3,9 rebonds. Une belle saison brillante qui lui aura permis d’obtenir le titre de rookie de l’année 1990.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *