Kobe Bryant, un tueur au shoot : ses 26 matchs à 50 points et plus

Meilleur marqueur de l’histoire des Los Angeles Lakers, Kobe Bryant a réussi à 26 reprises à scorer 50 points et plus au cours de ses 20 ans de carrière en NBA : 25 en saison régulière, 1 en playoffs. Précisions et infographie sur les perfs dingues d’un des meilleurs shooteurs des années 2000. 

Avant Noel, le 6 décembre 2000 face aux Golden State Warriors, le 13ème choix de la draft 2006 enregistrait sa toute première perf de ce type. Le Black Mamba claquait alors 51 points et s’offrait un duel de pistolero contre Antawn Jamison (son futur coéquipier à L.A) qui finit ce match avec le même nombre de points. Après prolongation, la franchise d’Oakland battait celle de Californie : 125 à 122. Bryant assura avec 18/35 aux tirs dont 2/7 à 3-points, 13/13 aux lancers auxquels s’ajoute 7 rebonds, 8 passes et 2 interceptions. Jamison a été plus adroit avec un hallucinant 21/29 aux tirs dont 2/5 à 3-points, 7/8 aux lancers-francs + 13 rebonds, 5 passes et 2 interceptions.

Après ce premier match réussi à 50 points et plus, le gamin de Pennsylvanie va multiplier ce type de performance tout au long de sa grandiose carrière.

Le 15 décembre 2006, l’ancien lycéen de Lower Merion réussit son premier double-double à 50 points et plus tout en frôlant le triple-double. Il a écoeuré la défense des Houston Rockets de Yao Ming au Staples Center (53 points, 10 rebonds et 8 passes) après 2 prolongations (victoire 112 à 101 au cours de laquelle les Lakers ont dominé la deuxième prolongation). Le quintuple champion NBA avec L.A avait fini avec 17/38 aux shoots dont 5/8 à 3-points et 14/16 aux lancers-francs.

KOBE BRYANT : 62 POINTS EN 3 QUART-TEMPS

Un an plus tôt, le 20 décembre 2005, l’arrière se défoulait face aux Mavericks de Dallas en claquant pour la première fois la barre des plus de 60 points. Toujours au Staples Center, devant le géant Dirk Nowitzki, Kobe marchait sur l’eau : 62 points à 18/31 aux tirs dont 4/10 à 3-points et 22/25 aux lancers-francs, le tout en 33 minutes sans jouer du quatrième quart-temps. Kobe sort une perf venu d’ailleurs : 15 points dans le premier quart, 17 dans le second puis 30 dans le troisième. Les Lakers menaient largement de 34 points a la fin du troisième quart : 95 à 61. Kobe a marqué plus de points que toute l’équipe des Mavs.

Il devient le sixième joueur porteur du mythique maillot “purple and gold” à atteindre la barre des 60 points après George Mikan, Elgin Baylor (3 fois) Jerry West, Wilt Chamberlain (2 fois) et Shaquille O’Neal.

Bryant devient le quatrième joueur à planter plus de 60 points en moins de 40 minutes de temps de jeu après :

Plus tard, Carmelo Anthony rejoint ce groupe de joueurs : 62 points le 24 janvier 2014 avec les Knicks

A 4 autres reprises, il parvient à atteindre cette barre des 60 points.

KOBE BRYANT : 60 POINTS POUR SON DERNIER MATCH EN CARRIERE

Et pour son dernier match devant les fans des Lakers à domicile, il finit sa carrière avec 60 points face au Utah Jazz. Certes, il a forcé aux shoots : 21 fois à 3-points pour 6 réussis, 22/50 aux tirs, au total, mais Kobe Bryant a voulu soigné sa sortie avec un nouveau carton offensif. Il inscrit notamment 24 points dans le dernier quart-temps et repart avec une dernière victoire en carrière à l’age de 37 ans.

Un dernier match au cours de laquelle de nombreux ex-Lakers ont rendu un vibrant hommage au Black Mamba : Magic Johnson, Shaquille O’Neal. Il est le joueur le plus âgé à planter 60 points et le troisième plus vieux joueur à claquer plus de 50 points (après les 51 de Michael Jordan en 2001 avec le Wizards et récemment les 51 de Jamal Crawford à 39 ans avec les Suns.

C’est face à Utah d’ailleurs qu’il a réussit son meilleur match à plus de 50 points avec une adresse insolente au tirs : 19/26 à 73,1 % le 30 novembre 2006 lors d’une large victoire 132 à 102.

Il assure un autre match à plus de 70 % de réussite en attaque : 72 %, 18/25 aux tirs contre les Seattle Supersonics le 15 avril 2007.

Le 22 janvier 2006, KB réussit une perf encore plus monstrueuse. Il rayonne et tous les médias mettent en avant sa nouvelle prouesse retentissante : ses 81 points contre les Toronto Raptors. Kobe devient alors le deuxième meilleur scoreur sur un match de saison régulière après les 100 unités de Wilt Chamberlain.

KOBE BRYANT EN FEU FACE A MICHAEL JORDAN : 9/13 A 3-POINTS

Le 28 mars 2003, pour la première fois, il réussit un match à 50 points en rentrant 9 tirs à 3-points au Staples Center : 55 à 9/13 à longue distance face aux Washington Wizards. Un match “bryantissime” achevé face au maître, G.O.A.T et sextuple champion NBA Michael Jordan en fin de saison régulière. Les Lakers remportaient leur 42ème match en 72 rencontres : 108-94.

Cinq ans plus tard, jour pour jour, le 28 mars 2008, il réitère ce type de performance : il réussit un 9/17 derrière l’arc de cercle face aux Grizzlies. Lors de cette opposition au Staples Center contre les Grizzlies, il conclut la partie avec 53 points et 10 rebonds. Mais Kobe ne peut empêcher la défaite : 114 à 111.

Il avait déjà martyrisé les Grizzlies. Le 14 janvier 2002, les Lakers avait écrabouillé Memphis : 120 à 81. Kobe avait lâché 56 points à 21/34 dont 3/6 à 3-points et 11/12 aux lancers-francs, 5 rebonds et 4 passes.

Une seule fois en playoffs, il réussit donc à scorer 50 points : face à Phoenix le 4 mai 2006 au match 6.

En 1346 matchs joués de saison régulière et 220 de playoffs avec les Lakers que ce soit avec le numéro 8 ou le 24 sur son dos, Kobe Bryant aura pris un coup de chaud en attaque à 26 reprises pour le plus grand bonheur des fans des Lakers qui ont suivi les multiples exploits offensifs au Staples Center d’un joueur extrêmement adroit et “Bry-ant” face au panier.

Les 62 points de Kobe Bryant face aux Dallas Mavericks

Le 9/13 à 3-points de Kobe Bryant contre Michael Jordan et les Wizards

Infographie – Kobe Bryant, 26 matchs à 50 points et plus (c) B-Rise, RS

Kobe Bryant – 26 matchs à 50 points et +

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *